Doctor Who 1008 – The Lie of the Land

Doctor Who

18892904_1987890888101355_1203748363501880472_n

Salut à tous !

C’est encore une fois bien en retard que j’arrive pour mon billet sur cet épisode de Doctor Who, que je n’ai pas du tout eu le temps de regarder dimanche dernier.

Dernière partie de la trilogie des Monks, cet épisode avait donc la lourde charge de conclure les intrigues lancées.
Malgré un début prometteur, j’avais trouvé le deuxième volet un peu faiblard et je ne demandais pas moins que de m’enthousiasmer pour ce final.

Et bien dans l’ensemble, je ne sais pas trop quoi en penser.

tumblr_or6iwarLT51rf2c0jo3_400

Les Moines dominent maintenant le monde et ont réécrit le passé pour faire croire aux humains qu’ils sont parmi eux depuis toujours. Le Docteur est dans leur camp et seule Bill connaît la vérité, jusqu’à ce que Nardole revienne pour qu’ils partent tous les deux à la rescousse de leur ami.

Alors, certes, il y a des tonnes de choses qui clochent, avec un début très long, un sauvetage du Docteur assez inutile et Missy qui sert franchement à rien.

tumblr_or354pyGs31qfjlsko8_400

Il y a surtout des incohérences à la pelle, un premier épisode de trilogie complètement passé aux oubliettes et un Docteur qui incite les gens à dénoncer leurs voisins pour qu’ils soient tués !
Cette caractérisation du personnage m’a un peu retournée.

Le twist de la régénération, aperçue depuis les premiers trailers de la saison, était assez inutile, personne dans la salle à l’exception de Nardole ne sachant ce qu’il se passe en fait sous leurs yeux.

Capture

C’est du côté de Bill qu’il faut en fait aller chercher les bons points de cet épisode.
Les apparitions de sa mère sont plutôt réussies, sans alourdir l’intrigue, et elles amènent une solution finalement très moffatienne à base de pouvoir de l’amour (coucou The Rings of Akhaten, épisode que je déteste), qu’on retrouve bien trop souvent à mon goût dans cette série.

tumblr_or2wsads0q1saqi8wo3_400

C’est en fait dans sa dénonciation des fake news, de la manipulation des masses et sur la notion de libre arbitre que cet épisode était le plus intéressant.
Les moines, eux, n’auront été que des adversaires assez banals, avec une mythologie complètement inexploitée, et qui auraient pu être vaincus encore plus facilement si quelqu’un avait eu l’idée de mettre Bill dans le TARDIS pour couper son lien télépathique.

18768285_1286775081378316_5074987754930408813_o

Publicités

2 réflexions sur “Doctor Who 1008 – The Lie of the Land

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s