The Mortal Instruments – Tome 2 : La Cité des Cendres

shadowhunters 2

Le monde obscur est en émoi depuis le meurtre mystérieux d’un loup-garou survenu devant le Hunter’s Moon, l’un des repaires de lycanthropes les plus fréquentés de New York. Du côté des Chasseurs d’Ombres, l’Inquisitrice, une femme insensible et austère, est dépêchée par l’Enclave pour s’emparer de l’Institut: Valentin est de retour et une guerre sanglante se prépare.

Pris dans la tourmente des événements récents, écartelés entre cœur et raison, Clary et Jace se lancent à corps perdu dans la lutte sans merci qui oppose les défenseurs du bien aux forces du mal. Une lutte qui les mènera des souterrains de la Cité Silencieuse aux eaux sombres de l’East River…

Barre-de-séparation

Après avoir beaucoup aimé le premier tome (et m’être beaucoup moqué de la première saison de la série), je me suis lancée dans la suite de la saga.
A force de suivre les aventures de Clary et de ses nouveaux amis sous différents formats, j’ai eu un peu de mal à me souvenir d’où le roman en était dans l’avancée des intrigues.

A la suite des révélations faites par Valentin avant qu’il ne s’enfuit avec la Coupe, Jace est soupçonné par l’Enclave d’être un traître.
Si les Lightwood lui font toujours confiance, ce n’est pas le cas de l’Inquisitrice Herondale qui est prête à tout pour le voir condamné.

Après un premier tome qui n’hésitait pas par moments à être très drôle, celui-ci est bien plus sombre, même si la menace de Valentin est paradoxalement plus lointaine et met du temps à prendre forme.
Certains passages valent tout de même le détour, comme par exemple Magnus acceptant d’héberger Jace alors que ces deux personnages n’ont absolument rien en commun.
Tout ce qui tourne autour de Magnus est d’ailleurs très réussi. Même si je regrette qu’il soit si sous-exploité, sa non-relation avec Alec est à la fois mignonne et réaliste.

Deux loups-garous occupaient une autre banquette. Ils mangeaient de l’agneau cru en essayant de déterminer qui, de Magnus Bane ou de Dumbledore, le personnage de Harry Potter, l’emporterait dans un face-à-face.

J’ai continué à trouver tout le monde très injuste envers Simon. Si celui-ci est parfois maladroit, il ne mérite pas les réflexions incessantes qu’il se prend de la part de tous les autres et j’en ai d’autant plus apprécié l’arrivée de Maïa, qui est en plus une jolie ouverture vers le monde des loups-garous, jusque là très survolé.
On fait également plus ample connaissance avec d’autres créatures obscures, les Fées, qui savent se montrer très cruelles (et on croise même Meliorn !) et qui offrent une des meilleures scènes de ce tome.

Malgré tout, j’ai trouvé l’intrigue assez linéaire et sans beaucoup de surprises, tout le monde étant finalement dans l’attente que Valentin se décide à bouger pour réagir par la suite.
Du coup, l’accent mis sur le couple Clary/Jace et leur atermoiement incessant m’ont énormément agacé. Je regrette aussi que les personnages secondaires passent tellement au second plan et la perte d’humour m’a déplu.

Heureusement, les choses devraient un peu plus bouger dans le prochain tome.

The Mortal Instruments – Tome 2 : La Cité des Cendres
Cassandra Clare
PKJ

Publicités

9 réflexions sur “The Mortal Instruments – Tome 2 : La Cité des Cendres

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s