Luke Cage – Saison 1

Luke_Cage_Netflix

Suite à une expérience qui lui a donné une force surhumaine et une peau indestructible, Luke Cage s’est réfugié à Harlem où il multiplie les petits boulots. Il va devoir choisir d’utiliser ou non ses pouvoirs pour combattre le crime.

luke

Avec la diffusion d’Iron Fist en approche, il est largement temps que je vienne vous parler de Luke Cage, que j’ai pourtant regardé à l’automne dernier.

Ce personnage avait largement été présenté dans la première saison de Jessica Jones, avant de disparaître pendant une partie des épisodes et de revenir comme un cheveu sur la soupe.

Chronologiquement, on se situe donc après, alors que Luke est revenu s’installer à Harlem, ce qui permet de changer un petit peu du décor d’Hell’s Kitchen. En même temps qu’on change environnement, l’ambiance évolue aussi et sur ce point la série est très réussie.
Il n’y a rien à redire, on est à Harlem, les personnages évoluent dans leur élément, c’est impeccable.

Mais, encore une fois, il y a de gros problèmes de rythme. A l’image de la saison 2 de Daredevil, le découpage en deux parties se fait ressentir, et pas toujours pour le mieux.

luke c (2)

La première section tourne autour de Cottonmouth , un gérant de club qui traficote en politique avec l’aide de sa cousine. S’il y a un effort de fait pour nuancer cet antagoniste, ça arrive bien trop tard et il est déjà temps d’enchaîner avec une deuxième intrigue où le méchant, Diamondback, est méchant parce que la vie a été trop injuste avec lui. C’est du déjà vu et revu et vraiment pas original.

082

Heureusement, les interprètes sont très bons et il est plaisant de retrouver Claire Temple. Alors qu’elle m’avait beaucoup agacée dans Daredevil et qu’elle ne faisait que de la figuration dans Jessica Jones, son rôle est bien plus important ici et je suis contente du petit clin d’œil qui laisse penser qu’on la retrouvera dans Iron Fist.
J’ai étrangement aussi bien accroché au personnage de Shades, qui ne sert pourtant à rien à part pour changer de camp le plus de fois possible et exhiber ses lunettes de soleil en toutes circonstances.

Malgré une excellente bande son, la saison m’a encore une fois paru trop longue. Et il est dommage qu’à aucun moment je n’ai craint pour Luke. Avec un tel pouvoir qui le rend insensible à tout, difficile d’être impliqué sur sa survie.
Le retour sur ce qui lui a permis de devenir le super héros qu’il est aujourd’hui est tout de même très bien fait, tout comme les questionnements que la série pose sur la nécessité de s’impliquer quand on possède des pouvoirs.

042

Publicités

19 réflexions sur “Luke Cage – Saison 1

  1. J’avoue avoir eu du mal à accrocher à Luke Cage même si la réal et la musique léchée sont de bons points positifs. Après je sais pas… comme tu dis, c’est un peu comme Daredevil (que j’ai lâché d’ailleurs en pleine saison 2) y a beaucoup de mwai-euh quand même. Et tu me fais penser, faut que je me remette à Jessica Jones que j’ai laissé de côté depuis trop longtemps !

    Aimé par 1 personne

  2. Toujours pas vu la série. Je dois la regarder avec ma fille et finalement on a toujours autre chose à se regarder quand on est ensemble, en ce moment Les orphelins Baudelaire. Mais si on arrive à finir avant la fin de mon séjour en France on attaquera Luke Cage.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s