Les Pilotes de l’hiver 2017

Coucou à tous !

Même si je n’avais pas beaucoup de nouvelles séries prévues cet hiver, j’ai tout de même décidé de faire un petit bilan récapitulatif de ce à quoi nous avons eu droit au niveau des pilotes.
Au programme, beaucoup d’éclectisme !

  • Beyond

BEYOND – Freeform's "Beyond" stars Jeff Pierre as Jeff, Dilan Gwyn as Willa, Burkely Duffield as Holden, Jonathan Whitesell as Luke, Romy Rosemont as Diane, and Michael McGrady as Tom. (Freeform/Nino Muñoz)

Après douze ans de coma, un jeune homme se découvre des pouvoirs surnaturels. Il ne tarde pas à se retrouver au cœur d’un complot qui le dépasse…

Ma seule attente pour cette série était de retrouver quelque chose de léger et pas prise de tête, le temps que la saison 2 de Shadowhunters soit terminée.
Au programme on a donc Holden, qui se réveille après 12 ans de coma avec des pouvoirs mystérieux et une coupe de cheveux plutôt douteuse. Bien entendu, plein de gens se mettent à lui courir après.
Malgré le charisme d’huître du héros et l’incapacité chronique des personnages à communiquer, ce qui m’énerve toujours au plus haut point, j’ai quand même été plutôt intriguée par ce qui a bien pu se passer pendant son coma et l’actrice qui interprète Willa est particulièrement jolie.

Je pense donc que je  vais continuer la série, histoire de pouvoir me vider l’esprit de temps en temps.

  • Good Behavior

12507_1118695

Une voleuse et arnaqueuse décide d’intervenir pour empêcher un tueur d’assassiner une femme et cela l’entraine sur une route plus que dangereuse.

C’est un peu après la bataille que je me suis lancée dans cette série qui techniquement se classe plutôt à l’automne.
J’ai énormément apprécié retrouver Michelle Dockery que j’ai cordialement détesté pendant six saisons de Downton Abbey et qui est ici dans un rôle diamétralement opposé de voleuse dans les hôtels qui tente de ne pas retomber dans l’alcool pour récupérer la garde de son gamin.
Elle s’oppose à Juan Diego Botto, qui a un charisme terrible et qui est un gros vilain. Les deux acteurs principaux sont d’ailleurs un des gros points forts de ce pilote.

L’association forcée entre leurs deux personnages est étonnante mais fonctionne à merveille et le petit jeu qu’ils mènent finira sans aucun doute par devenir dangereux.

  • Riverdale

13448_1176024

Les aventures du jeune Archie Andrews et de ses amis dans la petite ville de Riverdale. Sous son apparence idyllique, elle cache de sombres secrets qui ne demandent qu’à être révélés et perturber la tranquillité de ses habitants.

Je partais un peu dans l’inconnue avec cette série dont le résumé plutôt flou pouvait annoncer le pire comme le meilleur.
J’avais seulement entendu parler du fait qu’un des personnages était asexuel, ce que je trouvais plutôt cool tant il existe un manque de représentation dans les séries. Du coup, j’ai été fort grognon en sachant que le perso devait perdre cette caractéristique.

Sinon, j’ai aimé.
Mais pour être honnête, je ne saurais pas dire pourquoi tant il y a tout ce que je déteste d’habitude dans une série. Un faux baiser lesbien, le cliché du meilleur ami gay, une relation cachée super creepy entre un lycéen et sa prof de musique, un meurtre dont l’inceste a tout du mobile  à première vue, une cheerleader horripilante, une arrivante de New York qui attire l’attention du seul personnage roux à des kilomètres qui a lui même pris trois tours de bras en un été et un triangle/quadrilatère/octogone amoureux qui se profile à l’horizon.

Malgré tout, les personnages sont plutôt sympathiques et le mystère autour du meurtre de Jason risque de me passionner un petit moment.
Mais sans doute pas autant que Jughead Jones et son fabuleux bonnet.

  • Powerless

13392_1466850365

Emily Locke travaille dans l’une des pires compagnies d’assurance des États-Unis, chargée de traiter les dommages collatéraux des interventions spectaculaires des super-héros, dans un univers DC Comics où ils existent vraiment. Mais comment travailler sereinement dans cette entreprise quand on n’a soi-même aucun pouvoir ?

Diffusé sur NBC, qui est loin d’être ma chaîne de prédilection, j’ai été attirée par le casting tout mignon.
Alors c’est fun, c’est mignon, les personnages sont sympathiques et les acteurs sont bons, mais voilà … Je n’ai pas accroché.

Je ne saurai même pas dire vraiment pourquoi, surtout que je sais que c’est loin d’être affreux et que je regarde des séries bien plus mauvaise mais, en fait, j’ai trouvé ça un peu plat et sans intérêt.

C’est censé être une comédie, ça en a d’ailleurs le format en 22 minutes, mais je n’ai jamais vraiment rigolé, la faute sans doute à Vanessa Hudgens qui est toute mimie mais qui monopolise vraiment trop l’attention.
Bref, je ne suis pas sûre de continuer à regarder cette série, à mois que mon emploi du temps s’allège par miracle.

  • Incorporated

13771_1175438

En 2074, les multinationales ont pris le contrôle de la Terre suite à des catastrophes climatiques. Les employés de ces entreprises bénéficient d’avantages auxquels n’ont pas accès les autres habitants. Un jeune cadre, Ben Larson, agit sous couverture et tente de détruire le système de l’intérieur.

J’ai mis du temps à regarder ce pilote et je pense que j’ai bien fait parce qu’il s’agit typiquement de la série à binge-watcher sous peine de se perdre dans l’intrigue assez vite.
Comme je regarde à peu près tout ce que fait SyFy, je ne pouvais pas passer à côté et j’ai été très agréablement surprise par l’esthétisme, qui est bien plus réussi que ce à quoi on a droit d’habitude, même si la présence de Ian Tracey me fait soupçonner un tournage au Canada. Par contre, c’est le seul acteur que j’ai reconnu, et ça, ça m’étonne beaucoup pour cette chaîne.

Après, le thème n’est pas renversant, le pilote est un peu long, mais je pense que c’est nécessaire pour que tout se mette en place correctement même s’il reste encore quelques zones d’ombre.
Sean Tale peut paraître un peu fade, mais son personnage l’exige très certainement, et je suis assez contente que sa femme ne fasse pas trop potiche à ses côtés.

  • Legion

13736_1175542

David Haller est un homme sujet depuis l’adolescence à la schizophrénie. Au cours d’un de ses nombreux séjours en hôpital psychiatrique, une étrange rencontre avec un patient lui fait réaliser que les voix qu’il entend et les visions auxquelles il est confronté pourraient se révéler vraies…

Intriguant et passionnant, voilà mon ressenti à la sortie de ce (long) pilote de Legion.
J’ai nagé pendant un petit moment, tachant de remettre dans l’ordre ce qu’il passait devant mes yeux. J’ai un instant cru me retrouver devant quelque chose du même genre que Falling Water (et non merci, je n’en veux plus), mais au fur et à mesure les évènements trouvent leur place, tranquillement.
Et s’il est toujours compliqué de savoir ce qui est vrai de ce qui ne l’est pas, qui est vivant et qui est une hallucination, avec un personnage principal schizophrénique, il y a au moins une explication.
En prime, il y a un vrai style visuel, quelque chose dans laquelle on reconnaît de suite la série qu’on regarde, et Dan Stevens est très bon.

Et puis cette conclusion !

Publicités

24 réflexions sur “Les Pilotes de l’hiver 2017

  1. Bon Powerless, ce sera sans moi. Je viens de commencer le 2e épisode et je me suis aperçue que je n’en avais rien à faire, et que Vanessa Hudgens et son air « ravie de la crêche » m’agaçait. Dans le genre coloré et farfelu, Superstore est beaucoup mieux ainsi que The Good Place. Et comme tu dis, parfois on regarde des trucs bien moins bons mais qui passent mieux 🙂
    Incorporated, j’ai trouvé ça pas mal du tout. Je n’avais pas été convaincue par le premier épisode, pas très original mais finalement j’ai bien accroché à la saison. Et en autres acteurs connus, il y a Julia Ormond et Dennis Haysbert quand même ! Et tu verras d’autres figures connues au fil des épisodes 🙂
    Legion, je le verrai en début de semaine prochaine. L’épisode fait plus d’une heure et je n’ai pas réussi à le loger depuis sa diffusion.

    Pour les autres, Beyon m’intéresserait si je n’avais pas déjà autant de séries à regarder et Riverdale c’est non.

    Aimé par 1 personne

    • Oui tout dépend des moments en fait. Superstore est loin d’être génial mais en étant diffusé en Janvier l’année dernière, à une période de creux, j’étais plus tentée à la garder alors que Powerless arrive à un moment où y a déjà des tonnes de séries et du coup elle n’arrive pas à se démarquer.

      J’avais pas noté la durée de l’épisode de Legion, j’ai fini par le regarder en deux fois ^^.

      J'aime

  2. Je n’ai toujours pas repris Falling Water tiens xD
    Je dois me lancer Légion d’ici une heure, une heure et demi, ça occupera ma préparation de verrines 😂
    Powerless, le pilote est sympa sans plus, le 2nd est gênant tant c’est mauvais… Grosse déception !
    Je n’ai rien vu d’autre pour le moment… Faudra que je rattrape Riverdale un jour je pense, et peut-être Incorporated qui bien sûr m’a l’air très cool là !

    Aimé par 1 personne

  3. ah que j’aime beaucoup Incorporated pour tous les details autour comme « almost human » et « report minority »….tous les trucs SF sont trop bons..apres l’intrigue est pas pire pas pire…cela se laisse suivre…oui la femme n’est pas potiche et c’est trop bon…mais j’ai peur que le mechant soit un lourd dingue….
    autrement je mets legion en boite en attendant…;)

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s