Please like me – Saison 1

please_like_me

Josh, jeune garçon maladroit, découvre qu’il est homosexuel alors que sa mère vient de faire une tentative de suicide.

please-like-me-1

C’est pas compliqué, en environ 3 minutes j’étais déjà fan de cette série et de son personnage principal complètement adorable, qui dans la même journée, se fait plaquer par sa copine, se fait draguer par le stagiaire qui bosse avec son colocataire et finit dans son lit (ou plutôt dans son lit à lui) et doit aller retrouver sa mère qui vient de faire une tentative de suicide alors que son père est en train de refaire sa vie avec une femme plus jeune que lui.

please

Josh, c’est Josh Thomas, interprète principal mais aussi créateur de la série, scénariste et heureux propriétaire d’un chien appelé John. Il tient son bébé à bout de bras et lui insuffle une véritable énergie à travers un personnage terriblement maladroit et inadapté mais que je ne peux pas m’empêcher de trouver adorable.

plea

Mais si Josh est le personnage principal, il y a aussi Geoffrey, le fameux petit ami au terrible franc parler qui le pousse à faire son coming-out, Claire, son ex, qui est une fille géniale et super bienveillante, Tom et Niamh, mais aussi ses parents et sa tante Peg, et Mae la nouvelle petite amie de son père, une Thaïlandaise loin d’être un cliché.
Tout le monde est fou mais tous les personnages sont aussi super attachants et, à part pour Niamh, il est facile de leur trouver toutes les excuses du monde.

pleas-2

C’est frais, c’est drôle, c’est même très drôle
Et pourtant ça aborde aussi plein de sujets importants sans en avoir l’air. L’homosexualité et le coming-out bien sur, mais aussi la religion, les maladies mentales, l’immigration et le racisme

« This is my Josh. He . . . he is homosexual. And I love him. Which is what God would want. And if it isn’t what God would want, then He, or She, can . . . can stick it! »

C’est une série qui est beaucoup comparé à Girls, en plus drôle, plus attachant et plus sympathique.
Le format en 25 minutes me convient parfaitement et j’ai parfois eu l’impression de me retrouver devant Looking (même si cette série est en fait plus ancienne), dans une version plus jeune puisque les principaux personnages ont tout juste 20 ans.
C’est fin et subtil et on passe du rire à la tristesse en quelques minutes. C’est une série profondément humaine en fait.

please-1

Et pour les amoureux des animaux, il y a aussi un chien et un lapin.

Publicités

9 réflexions sur “Please like me – Saison 1

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s