Vus cette semaine – 46

Coucou à tous 🙂 .

Comme prévu, la semaine raccourcie m’a permis d’avancer sur pas mal de séries et même d’entamer la dernière ligne droite de mon challenge 2016.
Je tiens le bon bout, il s’agit de ne pas le lâcher 🙂 .

Attention, ça spoile !

VCS 2016

Van Helsing, épisode 108, Little thing

J’hésite constamment entre le désarroi et la consternation quand je regarde les épisodes de Van Helsing mais cette semaine était quand même du haut niveau dans le n’importe quoi.
L’abandon de l’hôpital a été compensée par l’enterrement du groupe dans « La Ferme », un lieu militaire souterrain où travaillait à première vue la sœur du doc, plein de grands tunnels, de sas de confinement et opportunément bouché dans un éboulement.

On gagne un nouveau personnage en route mais comme on perd au passage John, vu que tout le monde semble persuadé qu’il est le tueur (ce que je ne crois pas le moins du monde), le nombre reste stable. Le problème, c’est que je ne commence à souvenir du nom des personnages qu’au moment où ils meurent, c’est rageant.

5783785

En attendant, ce pauvre Mohamed se retrouve comme un idiot, tout seul dans sa tente, et dézingue du vampire comme un pauvre malheureux.

VCS 2016

Class, épisode 104, Co-owner of a lonely heart

A retrouver par ici.

VCS 2016

Westworld, épisode 106, The Adversary

Un épisode sans Dolores ni William, et avec très peu de parc, mais dans lequel on passe beaucoup de temps dans les coulisses, pour une fois.
Le voyage de Maeve dans les étages était merveilleux. C’est vraiment un personnage touchant, qui a beaucoup évolué depuis ses débuts, et découvrir l’envers du décor par ses yeux était terrible.

westworld-saison-1-episode-6

L’intrigue sur l’espionnage avance aussi pas mal, même si j’étais persuadée avant même que ça arrive, que l’aventure d’Elsie dans les réserves allaient mal tourner. Se balader toute seule, dans l’obscurité, alors qu’elle sait qu’il se trame quelque chose de louche, ça sentait mauvais à des kilomètres.

J’en oublierai presque la ballade de l’Homme en noir et de Teddy (qui continue à ne pas mourir, bien au contraire). Le voyage de ces deux là devient très intéressant …

VCS 2016

Falling Water, épisode 104, Castles Made of Sand

Je n’avais pourtant pas trop de retard en lançant cet épisode mais je me suis retrouvée complètement paumée dans l’intrigue dès le départ, en ne sachant pas du tout qui était ce bonhomme à qui Tess rend visite à l’hôpital. La seule chose que j’ai compris c’est  qu’elle lui offre une très jolie dernière danse et qu’elle tue l’espèce de fantôme qui les poursuit tous les trois dans leurs rêves. Mais je n’ai pas non plus réussi à savoir s’il s’agit du vendeur de drogue avec qui elle a couché, ou du barbu qui n’a plus de barbe, je me mélange absolument tout le monde …

J’y préfère largement l’intrigue de Taka, qui continue tranquillement à mener son enquêter et qui est bien le seul à avancer un petit peu. Même si son histoire avec la sœur de Tess est assez glauque aussi.

Reste Burton, qui réussit à se débarrasser de sa femme en rouge, même si je n’ai absoooooolument pas compris ce qu’elle venait faire dans cette histoire, pour la remplacer par une femme en blanc qui veut faire des affaires avec le Belge.

Il faudrait quand même que tout de petit monde réussisse un peu à ne pas s’endormir n’importe où, un jour ils vont finir par avoir des accidents.
Et j’aimerais bien que tout devienne un minimum un peu plus clair parce que j’ai vraiment du mal à suivre :/ .

VCS 2016

Gotham, épisode 308, Mad City: Blood Rush

medium-cleanCe pauvre épisode de Gotham n’a pas eu de chance parce que je l’ai regardé après une nuit assez affreuse, d’un seul œil, et en faisant autre chose à côté.
Autant dire que je n’ai pas été très attentive et que je n’ai pas retenu grand chose à part que l’intrigue autour du commissaire et de son sang évolue un petit peu, jusqu’au point où ce brave Barnes en balance un autre à travers un mur pour qu’il atterrisse sur une voiture.

Et sinon, ça a tournée au vinaigre dans le magnifique triangle amoureux Ed/Oswald/Isabella, et c’est pénible. Je ne suis même pas certaine qu’elle soit morte d’ailleurs.

VCS 2016

Poldark, épisodes 201 – 202 – 203 – 204 – 205 – 206 – 207 – 208

Oui, oui, j’ai avalé 8 épisodes de Poldark en trois jours.
Autant dire que ça n’a pas amélioré l’état de mon moral mais, au moins, mon challenge est sur la bonne voie !

VCS 2016

Supergirl, épisode 105, How Does She Do It ?, et épisode 106, Red Faced

5386717

Avec le moral dans les chaussettes, regarder Supergirl m’a finalement fait beaucoup de bien, d’autant plus qu’il n’y avait pas d’épisode de The Flash cette semaine (et que de toutes manières, il y a de moins en moins de choupitude dans Flash).

Il y a pas mal de trucs que je trouve plutôt sympa dans cette série.
Maxwell est un personnage intriguant, qui me plait beaucoup, Winn est le roi des choubidous, la sœurette Alex est adorable et Cat est bien agréable depuis qu’elle réfléchit un peu avant de gueuler.

Il y a plein de choses mignonnes et si les intrigues ne sont jamais fabuleuses et que les histoires de couple des uns et des autres ne m’intéressent pas vraiment, j’ai passé un excellent moment, d’autant plus que la série tente une réflexion féministe qui est loin de tomber à plat.

VCS 2016

Supernatural, épisode 1204, American Nightmare

Je n’avais pas vraiment grand chose à dire sur cet épisode alors j’ai évité de poster un billet complet dessus.
L’enquête autour de la famille était plutôt sympa mais aurait sans doute été plus percutante sans le résumé de départ qui spoilait le plus gros de l’intrigue.

Il s’agissait surtout de se recentrer un peu sur les frères, de permettre à leur mère de prendre l’air, et de laisser Cass et Crocro de leur côté, avec rien de plus à faire.
Point super positif, c’est Sam qui était le plus proche de la vérité et, s’il a fini assommé, il a quand même pas mal discuté et a réussi à aligner quelques lignes de dialogues.

Les scénaristes auront réussi à nous faire détester les MoL en 4 épisodes, ils sont forts.

Supernatural, épisode 1205, The One You’ve been waiting for

A retrouver par ici.

VCS 2016

Arrow, épisode 506, So It Begins

Décidément, Arrow est revenue sur de bons rails et pourrait même réussir à retrouver son niveau de la saison 2.
Si toutes les discussions autour de la culpabilité d’Olly sur ce qu’il a bien pu faire dans son passé n’étaient pas neuves, j’apprécie que la nouvelle équipe ne se laisse pas marcher sur les pieds et le petit jeu de piste lancé par Prometheus me plaît bien. Pour une fois, on a un méchant qui ne cherche pas à détruire la ville mais se concentre uniquement sur Olly. Ça rend le tout plus personnel.

5729282

J’espère seulement qu’il ne s’agit pas du petit copain de Felicity parce que j’aime beaucoup ce personnage et ça me rendrait triste qu’il soit méchant.
Et je ne crois pas non plus qu’il s’agisse de Quentin !

En tout cas, la saison est très équilibrée, jouant avec les flashbacks mais aussi avec ce qu’elle a été à ses débuts,  quand Arrow n’était là que pour tuer les gens de la kill list.
Ça fonctionne vraiment bien.

VCS 2016

Legends of Tomorrow, épisode 205, Compromised

medium-clan

Le retour à un épisode un peu plus centré sur le fil rouge aurait pu être foireux vu l’amour inconditionnel que je porte à Damian Dhark (lol).
Mais c’était plutôt bien joué, même si l’intrigue ne ressemblait à pas grand chose et servait essentiellement à aplanir les relations entre personnages et leur faire comprendre que ce serait choupi d’arrêter de mettre un tel désordre dans la timeline. Menfin, je ne suis pas sûre qu’ils l’aient bien compris vu le discours de Sara à Dhark.

Comme toujours, le duo Rory et Ray fonctionne diaboliquement bien, et j’ai l’impression que l’acteur qui interprète Eobard Thawne a pris des cours. Depuis ses débuts dans Flash, il a fait énormément de progrès et son jeu s’est bien amélioré.

VCS 2016

Blindspot, épisode 208, We Fight Deaths on Thick Lone Waters

Si le fil rouge était complètement absent de cet épisode (les 10 secondes de Roman à la fin n’étaient décidément pas suffisantes), ça n’a pas empêché l’ensemble d’être très agréable à suivre, notamment grâce à un début très fun où l’histoire est racontée en flashbacks par un petit truand qui s’imagine avoir mis tout seul au tapis des tonnes d’agents de sécurité, à l’aide de mouvements de combat improbables, sous les yeux émerveillés de Jane.

La suite était bien plus ronronnante mais je me surprends à finalement plutôt apprécier le couple entre Nas et Kurt.
Reade et Tasha étaient un peu plus dans leurs problèmes, mais leur duo est vraiment très efficace, j’espère qu’ils ne se feront pas attraper.

VCS 2016

Dirk Gently’s Holistic Detective Agency, épisode 102, Lost and Found

Ce deuxième épisode n’était pas forcément plus clair que le précédent mais je me suis tout autant amusée 😀 .

L’apogée a été atteinte pendant tout le passage sur le pont, avec un dialogue tout à fait surréaliste entre le kidnappeur et Todd et Dick, où personne n’arrive à se faire entendre.
Malheureusement, il semblerait sue le choupi agent du FBI interprété par Kavan Smith y a laissé sa vie.

di

Le final semble quand même laisser penser que Dick n’est pas unique en son genre, et que les voyages dans le temps et les échanges de corps devraient continuer à se multiplier.
Chat, requin, chien, le série est décidément très animalière.
Il ne reste plus qu’à Bart et Ken à rejoindre tous les autres pour qu’on tombe encore plus dans un fouillis innommable 😀

Dirk Gently’s Holistic Detective Agency, épisode 103, Rogue Wall Enthusiasts

OK, ça y est ! Bon, je ne dirai pas que je comprends tout, loin de là, mais les explications données au fur et à mesure de l’épisode m’ont au moins permis de saisir ce qu’était le projet Black Wings et, du coup, ce que les militaires faisaient dans cette histoire.

Il reste encore à éclaircir ce que cherchent les Rowdy 3 à tourner autour de la sœur de Todd et en quoi consiste leur pouvoir bizarre, et à voir pourquoi Bart a été envoyée pour tuer Dick.

capture

De son côté, l’enquête de Dick avance d’ailleurs plutôt bien. Enfin, si on peut appeler ça une enquête puisque son rôle consiste essentiellement à se trouver au bout endroit, au bon moment, avec les bonnes personnes.
J’espère que les militaires ne vont pas le forcer à retourner vers eux, il a l’ait tellement content d’avoir enfin des copains.

VCS 2016

Big Bang Theory, épisode 1008, The Brain Bowl Incubation

Je suis très heureuse que les scénaristes semblent enfin redonner une storyline à Raj. Déjà, ça l’éloigne un peu du duo Bernie/Howard, ce qui permet aux deux autres de prendre l’air, et puis c’est agréable de le voir un peu ramer avec une femme.
J’espère bien qu’on reverra cette Isabella, elle était bien drôle, je croise les doigts pour que ça fonctionne entre eux.

L’ensemble de l’épisode était d’ailleurs bien amusant, avec quelques répliques vraiment bien trouvées.

VCS 2016

The Strain, épisode 113, The Master

J’ai péniblement réussi à venir à bout de cette première saison de The Strain et je peux vous assurer qu’il faudrait me payer cher pour réussir à me convaincre de regarder la suite.
Malgré tout, je vous en ferai un petit billet, histoire d’exprimer mon désespoir 😛 .

VCS 2016

Murdoch Mysteries, épisode 1005, Jagged Little Pill

15039593_1133795566698904_1674171514375160408_oÇa faisait fort longtemps qu’on n’avait plus eu d’intrigue autour de Rebecca James et ça m’a fait du bien de la voir un peu revenir sur le devant de la scène tant j’avais l’impression qu’elle ne servait qu’à faire de la figuration.
Le point négatif c’est que du coup on se retrouve avec un épisode sans George, ni Brackenreid, ni Higgins, ça fait tout bizarre.

Tant pis, pour une fois, on se retrouve avec une enquête bien plus féminine, dans laquelle Rebecca montre ses fins talents de détective. J’espère bien qu’elle ne suivra pas les recommandations de son benêt de prétendant qui voudrait qu’elle arrête !

VCS 2016Ma rubrique sur les dernières news séries redevient un petit peu plus conséquente puisqu’il commence à y avoir enfin un peu des informations pour les nouvelles séries. J’ai l’impression que ça a un peu traîné cette année.
Conviction a sa saison limitée à 13 épisodes, elle court donc vers l’annulation.
Dead of Summer est elle annulée par Freeform qui a bien du mal à garder une série.

Heureusement, il leur reste Shadowhunters :

Legends of Tomorrow et Timeless grappillent quelques épisodes supplémentaires, pendant que DCI Banks se termine au bout de sa cinquième saison.

Je ne sais pas pourquoi je m’étais mis dans la tête que Taboo serait diffusé en mars, elle arrive finalement sur FX en Janvier prochain.

Au rayon des trailers, celui de la saison 3 de Mozart in the Jungle :

Celui de la saison 2 de The Magicians :

Celui de la saison 2 de The Expanse :

Celui du futur cross over de la mort Supergirl/Flash/Arrow/Legends of Tomorrow :

Celui de la saison 3 de Poldark :

Et, pour terminer, celui du film Valérian, dans lequel Dane DeHaan me vend du rêve avec ses beaux yeux :

Voilà pour cette semaine.
Je profite d’un lundi de repos pour reprendre des forces et affronter la semaine qui arrive.
On se retrouve lundi prochain 🙂 .

Publicités

10 réflexions sur “Vus cette semaine – 46

  1. J’ai trouvé l’épisode de Westworld vraiment très bien, j’adore Maeve. En revanche, j’ai abandonné Falling Water au milieu de l’épisode 3. Je me suis aperçue que je n’en avais rien à faire de leurs histoires, que je m’ennuyais et que je n’y comprenais rien car je décrochais. Dommage car l’idée de base était intéressante mais j’ai trop d’autres séries à voir.
    Je trouve que Legends of Tomorrow est bien sympa cette saison, j’adore le duo Rory/Ray.
    Et je m’amuse beaucoup à regarder Dirk Gently 🙂

    Et dommage pour The Strain, j’ai vu les 3 saisons, j’aime bien.

    Et la bande-annonce de The Expanse me rend impatiente que la saison 2 arrive !

    Bonne semaine !

    J'aime

  2. et bin enfin Westworld attaque (j’en suis a l’episode suivant)..les ondits, les suppositions disparaissent…Maeve est tout a fait troublante et hypnotisante…..et Ford…Ford….son jeu d’echec apparait….je te laisse a la surprise….
    et pour Dirk Gently….alors rien mais rien a voir avec la serie anglaise et les livres…d’ailleurs je me demande pourquoi utiliser un tel titre….le cote holistique est juste une excuse, ici, dans la version anglaise c un acteur principal…bref faut que je m’habitue….pas evident…
    et cool des nouvelles de expanse et de Mozart (j’ai commence la 2eme annee)…yes…
    bon je ne peux pas regarder ta critique de Gotham et TBBT car je suis en retard…

    J'aime

    • Je trouve pas que le côté holistique soit juste un détail (après, j’ai pas vu la première version ^^). Au contraire, Dick explique bien qu’il ne comprend pas grand chose lui aussi mais que les choses arrivent autour de lui et qu’il se contente d’en faire le lien.
      Bon, j’adore l’acteur aussi alors je suis pas très objective 😛

      J'aime

      • oh c simple, dans la version anglaise, l’holistique est une science et DG met tout sur un tableau et tu passes ton temps a le regarder, a l’admirer. Il y cherche justement le lien de tous les actes autour de lui…rien est du au hasard tout est lie, d’ailleurs il n’y a rien de mystique rien de rien tout est terre a terre (c quoi ce groupe qui bouffe les ames?)….et il me manque la voiture toute cabossee de Dirk, elle a aussi son role….il me manque la femme de son collegue qui le deteste alors tu te retrouves dans des situations cocasses…..
        bin ok la version US, il y a des points interessants…comme la folle qui resiste aux balles et son prisonnier….il faut juste que je m’habitue au non sens de cette version….;)

        J'aime

  3. Dirk Gently est merveilleux : décalé, étrange, tout ce que j’aime…
    Westworld: évidemment, j’ai accroché dès le début (et puis, je n’ai pas oublié l’ancien film non plus…)
    Tiens, à propos des Magiciens: j’ai eu l’occasion de croiser Lev Grossman, l’auteur des livres, donc , aux Utopiales à Nantes, cette année. (très agréable, en passant).
    Il est très réservé au sujet de la série, disant simplement qu’il « la voyait comme un moyen de faire de la pub pour ses livres » (je cite ) mais son non-verbal a été plus éloquent…(en gros, ce n’est pas sa tasse de thé). C’est aussi ainsi que je la vois: jolie mais vraiment pas pour moi; trop différente de l’intrigue et de l’atmosphère des livres.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s