The Paper Magician

couv65923403-png

C’est le cœur brisé que Ceony Twill, 19 ans, débarque chez le magicien Emery Thane. Sortie major de sa promotion à l’école Tagis Praff, elle se voit contrainte d’embrasser la magie du papier, elle qui rêvait de travailler le métal. Or une fois qu’elle sera liée au papier, matériau qu’elle dédaigne, elle sait que c’est pour le restant de sa vie.

Dès le début de son apprentissage chez l’excentrique mais si charmant Emery, Ceony découvre un monde merveilleux qu’elle ne soupçonnait pas : animer des créatures de papier, donner vie à des récits grâce aux images qui les illustrent, prédire l’avenir… Mais son bonheur se ternit quand elle se trouve confrontée aux dangers de la magie interdite.

Merci à NetGalley et Amazon Crossing pour ce partenariat.

Barre-de-séparation

Intriguée par le résumé de ce livre et par sa jolie couverture, je me suis lancée avec plaisir dans ma lecture. J’avais un peu de mal à imaginer commet le papier pouvait être une arme et je l’ai découvert en compagnie de Ceony, jeune apprentie qui ne rêvait que de se spécialiser dans le métal.

L’intrigue tourne principalement autour de trois personnages : Ceony, l’apprentie, Emery Thane, son maître, et une menace qui plane sur leur demeure.

Si les personnages sont parfois un peu simples, j’ai été charmée par la découverte de cette magie du papier. Les possibilités qu’elle offre sont en réalité énormes et il y a énormément de potentiel disponible, qu’on découvre au fur et à mesure. L’amour qu’Emery porte à cette spécialisation a fait d’ailleurs pour beaucoup dans mon appréciation parce que c’est un homme très simple mais en même temps plein de surprises, qui apprécie ce qu’il fait, et qui le fait bien.

La première partie de l’histoire est fondée sur le début de l’apprentissage de Ceony. En sa compagnie, on découvre l’art particulier du pliage et sa manière toute particulière de pouvoir donner la vie. J’ai vraiment aimé ce passage qu’on pourrait définir comme étant un moment d’apprivoisement de deux personnes isolées. En plus, leur duo n’est pas dépourvue d’humour et c’est toujours mieux.

La deuxième partie est plus dans l’action et paradoxalement, je l’ai trouvé plus longuette.
Je comprends bien que l’héroïne de cette histoire est Ceony mais au bout d’un moment, je voulais en voir le bout.

Ça ne m’a pas pour autant gâché mon plaisir et cette lecture a été une excellente découverte, pleine de surprises et d’enchantement.
Je ne demanderai pas mieux que de continuer à suivre cet univers décidément plein de potentiel, et dans lequel évolue un duo des plus attachants.

The Paper Magician
Charlie N. Holmberg
Amazon Crossing

Publicités

8 réflexions sur “The Paper Magician

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s