Les derniers pilotes d’Octobre

Coucou à tous !

En ce premier dimanche du mois, je viens refaire un petit point sur les derniers pilotes qui sont sortis.
J’en avais noté tout plein à tester mais je n’ai pas réussi à trouver des sous-titres pour tout le monde donc je me suis concentrée sur quatre d’entre eux, je ne sais pas encore quand je regarderai les autres.
Je vous rappelle que vous pouvez retrouver les précédents billets de ce type en cliquant dans la catégorie Pilotes dans la colonne de droite.

  • Travelers

13708_1162727

Dans un lointain futur, les derniers survivants de l’espèce humaine vont découvrir comment renvoyer une conscience dans le temps, jusqu’au 21e siècle. Ces personnes sont alors des « travelers » qui doivent assumer la vie de gens ordinaires pour réaliser leur mission : sauver l’humanité de son terrible destin.

Cette série avait réussi à passer sous mes radars, mais j’ai été plus forte qu’elle et, attirée par le thème du voyage temporel, décidément à la mode cette année, je me suis lancée dans le pilote.

Ce premier épisode prend énormément de temps pour mettre en place ses personnages, nous les présenter avec leur famille et leur entourage, leurs petites particularités et leurs singularités.
Du coup, si le scénario semble au premier abord plutôt bateau, j’ai énormément accroché au contexte et à cette façon de nous placer dans l’intrigue.

C’est diffusé sur Showtime, c’est donc de la série canadienne avec ce que ça peut impliquer dans les décors, mais on a vu largement pire et en restant dans un cadre urbain, tout passe plutôt bien.
Même chose pour les acteurs, qui ne sont pas ceux qu’on a l’habitude de voir dans ce type de production, à l’exception de Ian Tracey, qui doit adorer ce genre là.

En tout cas, au vu du pilote, ça me semble la série sur le voyage temporel la plus réussie de cette rentrée.

  • Eyewitness

13807_1152781

Deux adolescents se rencontrent secrètement dans une forêt où ils assistent à une fusillade, à un meurtre, et échappent de peu à la mort. Cherchant à cacher leur amour ils gardent le silence, mais se rendent compte qu’on n’oublie pas un meurtre aussi facilement…

J’attendais Eyewitness avec un mélange d’impatience et d’angoisse puisqu’il s’agit d’un remake US de l’excellente série norvégienne Øyevitne, que j’avais adorée (de mémoire, elle était super bien placée dans mon top 50 2014/2015).
Le point positif, c’est que les acteurs réussissent à ne pas être trop mauvais. Je craignais beaucoup pour le rôle de Philip, qui était interprété par Axel Gehrken Bøyum que j’aimais beaucoup, mais Tyler Young est lui aussi plutôt solide. Il en a plutôt intérêt d’ailleurs parce que la série va tenir sur les épaules des deux jeunes et sur Julianne Nicholson.

Pour le reste, malheureusement, on dirait un simple copié/collé. L’histoire est la même à part que le nom de la police norvégienne a été changé par le FBI.
Mais on retrouve la même problématique de l’adoption, de la mère droguée, de la policière qui travaille trop, du trafic d’héroïne, et du gars qui a peur de ce que son père pourrait penser s’il savait qu’il est gay (ah non, ça change là, on dirait que Lukas n’a pas de mère).
Les personnages sont les mêmes, jusque dans leur physique.

Le tout est filmé sous un filtre gris moche, on dirait juste qu’il n’y a aucune lumière et que ça a été tourné en noir et blanc.
Je la recommande tout de même pour ceux qui n’ont pas vu la version originale, le norvégien n’est pas toujours facile à appréhender à l’oreille, l’anglais passera sans doute mieux.
Moi je vais attendre que la série soit complète pour la regarder en un seul coup.

  • Crazyhead

 14135_1162190

Alors que certaines personnes meurent et quittent tranquillement le monde des vivants, d’autres ont des affaires inachevées qu’elles souhaitent régler, en prenant possession de corps toujours en vie. La plupart du temps, ces âmes perdues passent inaperçues. Amy est une de ces rares mortels à pouvoir les démasquer. Aidée de Raquel, elle chasse ces démons afin de les renvoyer dans l’autre monde…

Dans le genre déjanté britannique, je crois qu’on a touché le gros lot avec cette série qui parle de deux filles qui voient des démons et qui sont poursuivis par certains d’entre eux qui veulent les tuer.
La meilleure amie d’Amy est possédée et pendant qu’elles tentent de la désenvouter, elles sont aidées par Sawyer , lui aussi démon.

C’est un pilote un peu brouillon, avec un retour en arrière pas forcément très utile.
Les deux personnages principaux sont complètement folles (et sont d’ailleurs suivies psychiatriquement) mais les personnages secondaires le sont tout autant. On retrouve d’ailleurs Luke Allen-Gale, que j’aimais beaucoup dans Dominion, et Tony Curran.
C’est vulgaire et très franc, mais tellement plein de n’importe quoi que j’ai passé un excellent moment à le regarder.

Comme la diffusion devrait être terminée avant la fin de l’année, j’en profiterai pour la regarder pour mon challenge séries de l’année prochaine.

  • Dirk Gently’s Holistic Detective Agency

13505_1475876195

Les étranges aventures de l’excentrique Dirk Gently et de son assistant Todd à propos de mystérieuses affaires…

Crazyhead est concurrencée dans son genre par Dirk Gently, une histoire de détective privé, complètement loufoque elle aussi.
On y suit Todd et sa vie pathétique, qui réussit dans la même jour à tomber sur un carnage dans une chambre d’hôtel, à voir sa voiture explosée par son propriétaire, à se faire virer de son boulot, à croiser d’étranges choses et, surtout, à voir débarquer chez lui Dirk, un bonhomme étrange qui se prétend détective privé holistique et qui le nomme son assistant.

Ça part un peu dans tous les sens, avec un nombre incroyable de personnes qui se mettent à courir après le duo et qu’il faut tenter de remettre dans l’ordre. Je n’ai d’ailleurs pas exactement compris qui est qui dans cette histoire mais le débarquement final dans l’appartement des Rowdy 3 menés par Michael Eklund et Osric Chau m’a fait tellement rire que je n’ai pu que compatir aux malheurs de Todd.

Les deux acteurs principaux sont très bons. Il n’y a plus besoin de présenter Elijah Wood, mais mon coup de cœur c’est l’absolu choupinet Samuel Barnett, croisé le printemps dernier dans Penny Dreadful.

Il y a vraiment du potentiel pour cette série. Et il y a aussi un chien et un chat pour ceux qui aiment les animaux 😀 .

Et voilà pour aujourd’hui !
Encore une fois, il y en a pour tous les goûts, chacun pourra y trouver son compte.
On se retrouve demain pour mon récap hebdomadaire, bonne fin de semaine à tous 🙂 .

Publicités

18 réflexions sur “Les derniers pilotes d’Octobre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s