Younger

younger

Une fois divorcée et sa fille partie de la maison, Alice, 44 ans, souhaite changer de vie. Le soir du réveillon, elle passe la soirée avec sa meilleure amie Maggie. Elles font un vœu de nouvel an : Maggie rêve d’avoir un bébé et Alice donnerait tout pour rajeunir. Son amie lui coupe et lui teint les cheveux et l’habille comme une femme de 30 ans. A minuit, Alice embrasse Josh, un étudiant.

Merci à Babelio et J’ai Lu pour ce partenariat.

Barre-de-séparation

Il est possible qu’au hasard de vos visionnages télévisuels, vous soyez un jour tombés sur la série Younger, qui attaque en ce moment sa troisième saison. Et bien cette série est inspirée d’un livre du même nom, publié il y a déjà 10 bonnes années.

Arrivée à 44 ans, divorcée et avec sa fille loin de chez elle, Alice ne sait plus quoi faire. Sur un coup de tête, sa meilleure amie la convainc de se couper les cheveux, se relooker, et d’aller draguer du petit jeune.
Étonnée elle même que ça fonctionne si bien, Alice se met ensuite à la recherche d’un travail et postule dans son ancienne entreprise.

C’est un petit livre assez court, avec un style très vif, qui se classe plutôt du côté de la chick-litt, avec un aspect assez optimiste, mais qui traite aussi de sujets un peu plus sérieux comme la famille et les apparences dans le monde du travail. Comme si on a atteint une date de péremption une fois arrivée aux fatidiques 40 ans …

Tout se passe assez rapidement, l’action est d’ailleurs concentrée sur une seule année. Mais en se focalisant sur le personnage d’Alice,  dont le duo avec Maggie fonctionne terriblement bien malgré leur caractère qui peuvent sembler opposés, l’histoire ne perd pas de temps et accroche très vite.

C’est un livre essentiellement féminin puisque les autres personnes avec qui nous faisons connaissance sont Teri, la boss hystérique, et Lindsey, la petite jeunette qui ne rêve que de se caser. Une jolie palette de personnalités donc, mais avec des femmes qui ne correspondent pas aux stéréotypes qu’on pourrait attendre d’elles.

C’est fluide, agréable, avec un message très positif et j’ai passé un très bon moment même si tout est quand même très superficiel.
Je me demande également comment les scénaristes de la série ont réussi à étirer ce petit livre pour en arriver à sortir trois saisons là dessus. Il faudra sans doute que je me penche sur ce mystère un de ces jours …

Younger
Pamela Redmond Satran
J’ai Lu

Publicités

11 réflexions sur “Younger

  1. Je te conseille vraiment la série ! C’est fun pas prise de tête et moderne. Forcément ça n’avance pas très vite, il faut tenir sur la longueur mais le format permet de ne pas avoir l’impression de tourner en rond ! Surtout que c’est déjà renouvelé pour une saison 4 !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s