Dollhouse – Saison 1

DOLLHOUSE: logo.

Au sein d’un programme top secret, des hommes et des femmes sont programmés pour remplir des missions spécifiques. Ces dernières peuvent être d’ordre romantique ou physique mais aussi les faire entrer dans l’illégalité. Pour qu’ils remplissent à bien leurs différents contrats, on leur programme à chaque fois une nouvelle personnalité, des capacités et des mémoires différentes. Après chaque mission, leurs souvenirs sont effacés et ils retournent au laboratoire secret nommé Dollhouse. Dans cet étrange univers, Echo, une jeune doll, voit ses souvenirs refaire peu à peu surface…

doll-4

Il était temps pour moi d’enfin démarrer la dernière série de mon challenge 2016.
Je ne sais plus trop pourquoi j’avais choisi d’y inclure Dollhouse mais, comme pour Fringe, c’était la garantie de regarder quelque chose en compagnie de Lord Choupinou parce qu’il adore cette série.
Et moi, j’adore retrouver les acteurs de Joss Whedon qu’il aimé tant recycler du coup je partais très optimiste.

Mon optimisme n’a jamais faibli parce que je me suis régalée du début à la fin de cette saison (je n’ai volontairement pas regardé l’épisode 13, ne me le spoilez pas, merci beaucoup 😉 ).

Le concept est assez simple, dans un futur proche, une organisation a réussi à faire en sorte d’effacer la mémoire de certaines personnes et à leur en réimplanter une autre, afin qu’elles puissent mener à bien des missions le mieux possible.

doll-1

A la tête de la Dollhouse, on trouve Adelle DeWitt, une femme très froide au premier abord mais qui semble en réalité cacher une grande affection pour ses réactifs.
A ses côtés, monsieur Dominic est la chef de la sécurité, Topher est le responsable des implantations et le docteur Saunders est chargée de la santé physique de tout ce petit monde.

doll-7

J’ai un instant eu peur de me trouver devant une série très procédurale, à suivre toutes les semaines les aventures d’Echo et ses missions foireuses.
Mais très rapidement, la série se construit une mythologie et ça passe tout d’abord par le fait qu’Echo semble se souvenir de certaines choses.

Et puis l’arrivée d’Alpha dans l’intrigue permet de passer très rapidement à l’étape supérieure.
Alpha est un ancien réactif qui a réussi à s’échapper du centre en faisant un massacre autour de lui et en défigurant le Docteur Saunders.
Si les dirigeants de Dollhouse aimeraient bien faire croire qu’il est mort, ce n’est pas du tout le cas et sa présence dans l’ombre est une menace constante.

doll-6

Pour finir, il ne faut pas oublier que Dollhouse n’existe pas légalement. Elle n’est qu’un mythe urbain et certaines personnes cherchent à prouver sa présence.
Le plus acharné d’entre eux est l’agent Paul Ballard, dont la carrière est complètement foutue à cause de cette obsession.
Moi qui adore Tahmoh Penikett, j’ai été servie.

doll-2

On est donc face à une excellente série qui sait mettre ses personnages au centre de la réflexion.
C’est bien entendu le cas avec les réactifs, et notamment Echo même si elle n’est finalement qu’un coquille vide (le contraste avec Victor qui est dans le même cas qu’elle mais bien plus touchant est d’ailleurs énorme), mais j’ai trouvé que c’était encore plus vrai avec ceux qui ne le sont pas.
Topher en est un parfait exemple et bien que son personnage soit de suite sympathique, il n’en reste pas moins tout à fait dépourvu de remords et sa notion de moralité est très fluctuante.

doll-3

Avec ses personnages plus ou moins attachants, la paranoïa qui monte (au bout d’un moment, on croit reconnaître des réactifs partout !) et sa flopée d’acteurs qu’on voit à peu près de partout, Dollhouse m’a très vite embarquée  dans son univers et je me suis régalée avec cette première saison !

doll-5

Publicités

18 réflexions sur “Dollhouse – Saison 1

  1. J’avais regardé la série en direct et je l’avais beaucoup aimée. Pour les intrigues d’abord et surtout les acteurs que j’aime tous beaucoup, faisant déjà partie de l’univers Whedon ou qu’on a découvert à ce moment-là et qui sont devenus célèbres ensuite (enfin célèbres dans l’univers des séries :)) comme Enver Gjokaj et Dichen Lachman. Je me rappelais plus du tout que Mark Sheppard avait joué dans la série par contre.

    J'aime

  2. J’ai moi aussi regardé la saison 1 récemment (épisode 13 inclus) mais je n’ai toujours pas commencé la série. Je me suis lassée mais je m’y remettrai c’est sur ! Au moins pour revoir Eliza Dushku et Amy Acker ! 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s