Stranger Things – Saison 1

stranger things titles

En 1983, à Hawkins dans l’Indiana, un jeune garçon disparaît sans laisser de traces. La famille, les amis et la police locale cherchent des réponses et se retrouvent plongés dans un mystère mêlant des expériences secrètes menées par le gouvernement, des forces surnaturelles et une petite fille particulièrement étrange.

stranger (5)

Gros succès de l’été Netflix, il aura encore fallu un peu de temps pour que je me mette à Stranger Things, mais une fois lancée dedans, je n’ai plus pu m’arrêter.
D’autant plus que pour une fois on ne se mange pas un nombre fou d’épisodes ce qui fait le plus grand bien.

On est immédiatement plongé dans cette ambiance des années 80 et pour tout gamin nait à cette époque (et j’en fais parti) on retrouve plein de petits détails de notre enfance, les virées à vélo, les posters, la musique, … Un vrai plaisir ❤ .

stranger (1)

A cette nostalgie, la série ajoute un mélange de science-fiction et de fantastique, qui rappellera à peu près tous les films sortis dans ces années là, que de soient Les Goonies, E.T., The Thing, …

Mais au delà de faire marcher la nostalgie à plein régime, Stranger Things propose aussi un scénario très solide, qui tient bien la route, et dans lequel les personnages sont vraiment bien développés.

En règle générale, je n’aime pas les enfants dans les séries. Y a rien à faire, ils sont toujours super mal dirigés et ils sont horripilants.
Ce n’est pas du tout le cas avec Mike, Dustin et Lucas, qui forment une bande adorable et très crédible, à laquelle on rajoute la présence d’Eleven, jouée une impeccable Millie Brown dont je vous disais déjà le plus grand bien pour son rôle dans Intruders.

stranger (2)

Les adolescents ne sont pas en reste. S’ils sont bien plus agaçants, ils sont eux aussi très bien interprétés et leurs réactions sont (malheureusement pour certains d’entre eux) très justes.

Restent les adultes, Wynona Ryder en tête avec laquelle j’ai sans doute eu le plus de mal alors que les parents de Mike m’ont bien fait rire à être systématiquement à côté de la plaque.
Mais c’est le shérif qui m’a le plus plu en allant rapidement au de là due son image un peu balourde qu’il présente au premier abord.

stranger (3)

Évidemment, j’ai beaucoup pesté contre le manque de communication entre les différents groupes de personnages mais le scénario aurait sans doute été beaucoup trop rapide sans ça. Et puis leur regroupement dans les deniers épisodes est assez excellent.
Et je le pardonne volontiers à cette série qui sort quand même de pas mal des clichés qu’on retrouve dans beaucoup d’autres œuvres.

Il y a du mystère, du fantastique, beaucoup de sursauts, des conspirations gouvernementales, des bestioles venues d’ailleurs, mais aussi et surtout de l’amitié, énormément d’amitié entre tous ces personnages et c’est sans doute ce qu’il faut le plus retenir de tout ça.

Publicités

15 réflexions sur “Stranger Things – Saison 1

  1. il parait qu’il y a site qui a reference tous les appels au mythe spielberg, a tous ces films..car il y a des scenes mais des posters, des objets un peu partout dans la serie…..en tout cas j’ai hate de le voir….meme avant ta critique…

    J'aime

  2. Mon gros coup de coeur de cette année, comme ce fut le cas pour la première saison de Sense8 en son temps. Cela dit, je trouve qu’il faut tout de même parvenir au troisième, voire quatrième épisode pour véritablement entrer dans l’histoire et que toutes les histoires déroulées avant fassent enfin sens et se relient entre elles. C’est un peu long comme démarrage… Mais bon, heureusement il y a Eleven et Dustin en attendant ❤

    J'aime

      • Oui. Je reste encore traumatisée du début de Jessica Jones (mais que j’ai réussi à poursuivre quand même) et encore davantage de Daredevil. Que j’ai stoppée à l’épisode 3 parce que j’étais à deux doigts de décéder d’ennui. Même si j’aimais beaucoup l’univers, donc peut-être que je la reprendrais un jour, pleine d’espoir, mais… Bordel, qu’est-ce que ça rame!

        J'aime

        • Ils comptent un peu trop sur le fait que tous les épisodes sont dispos et que du coup on va les enchainer.
          Moi ça me donne juste envie de mettre la série de côté et après j’oublie de la continuer ^^

          J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s