Les Perles noires de Jackie O.

les perles noires

Gaby, la soixantaine déprimée, est femme de ménage dans les beaux quartiers new-yorkais. Un matin, elle trouve par hasard la combinaison du coffre-fort d’un de ses employeurs, un vieux marchand d’art fortuné. Décidée à mettre la main sur son contenu, et notamment sur un collier ayant autrefois appartenu à Jackie Onassis, elle imagine un plan particulièrement audacieux.
Seulement, cambrioler un appartement huppé de l’Upper East Side, c’est un peu comme plier un drap sans se faire aider, ça demande un certain entraînement…

Merci à NetGalley et aux éditions Le Cherche Midi pour ce partenariat.

Barre-de-séparation

Gaby a la soixantaine tassée et est femme de ménage chez un vieux monsieur. Pour faire court, sa vie est bien pourrie jusqu’au jour où elle met la main sur une information capitale qui lui offre la possibilité d’effectuer le vol du siècle en cambriolant son employeur.
Mais comme a besoin d’aide, elle va monter autour d’elle une véritable équipe du tonnerre … Ou pas puisqu’on retrouve en vrac un magouilleur à la retraite, son neveu beau gosse, un petit vieux kidnappé à l’hospice et Biscotte, un loser à l’esprit toujours embrumé par le cannabis.

Nando observait Gaby qui, sur le siège passager, avait l’air aussi affligé que lui. Il avait constitué la pire équipe qui soit. Aucun de ces deux hommes n’avait pris la mesure de qui l’attendait. L’un était trop vieux, l’autre trop embrumé. Et, le pire, c’est qu’il était impossible de revenir en arrière. Frank allait débarquer d’un moment à l’autre avec un cadavre : il faudrait bien en faire quelque chose.

A eux cinq, ils vont rencontrer tous les obstacles possibles, pour leur plus grand malheur et mon plus grand bonheur. Parce que moi, en lisant ce livre, j’ai commencé par sourire gentiment et j’ai fini carrément par m’esclaffer tellement c’en était drôle.

Avec un style truculent, l’auteur nous embarque dans des péripéties de plus en plus rocambolesques mais en faisant en sorte que l’ensemble reste quand même réaliste.

Les personnages sont en plus super attachants, Gaby en tête bien sûr, pour laquelle on a envie de croire très fort à la réussite du plan tellement elle le mériterait.
J’ai aussi beaucoup aimé le neveu Frank, un jeune homme tout simple qui se voit très vite, comme tous les autres d’ailleurs, totalement dépassé par la situation.
Mais en fait, ils sont tous excellents, avec ce petit côté décalé qui leur va si bien.

Cette comédie irrésistible m’a complètement embarqué.
Joli petit roman burlesque, Les Perles noires de Jackie O. est à mettre entre absolument toutes les mains.

Les Perles noires de Jackie O.
Stéphane Carlier
Le Cherche Midi

Publicités

6 réflexions sur “Les Perles noires de Jackie O.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s