Soul Keeper – Tome 1

soul keeper

Riyon est le fantôme d’une jeune fille indépendante et rebelle. Bien qu’elle soit sensée suivre des cours pour bonifier son âme en vue de sa prochaine réincarnation, elle préfère passer ses journées à jouer à Reversi. Afin de la ramener dans le droit chemin, le précepteur en chef de l’au-delà lui ordonne de descendre sur Terre et de devenir l’esprit protecteur d’une personne de son choix.
Sans le savoir, Riyon jette son dévolu sur le Premier ministre du Japon, un homme gravement malade, à qui il reste à peine plus de cinq cents jours à vivre…

Merci à Babelio et Panini pour ce partenariat.

Barre-de-séparation

Riyon est un fantôme qui n’aime en faire qu’à sa tête.
Sa nouvelle mission donnée par le précepteur en chef est de se charger d’un  humain et de faire en sorte qu’il arrive en bon état au jour de sa mort.

La bonne nouvelle, c’est qu’il ne lui reste que 500 jours à vivre, une chance !
La mauvaise nouvelle c’est qu’il s’agit du premier ministre du Japon, que ses ennemis sont nombreux, et que Riyon ne sait pas vraiment comment s’y prendre.

Si l’intrigue de base parait un peu simpliste, le fait que l’action se déroule dans le milieu de la politique japonaise relève énormément le niveau et le scénario devient du coup très prenant, avec une ambiance bien éloignée de ce dont on a l’habitude dans les mangas.
Pas de bataille et très peu de surnaturel malgré la présence de Riyon, l’essentiel se trouve finalement dans le combat politique que les deux personnages semblent devoir mener.

Le graphisme est également très éloigné de ce que j’ai l’habitude de voir mais il est très adapté au propos et permet de bien cerner les personnages. C’est un dessin mature, à l’image du propos.
J’aime aussi le concept des boules noires qui permet de visualiser ce qu’il se passe dans l’esprit du premier ministre.

Soul Keeper est une très bonne découverte et, si je n’attends pas la suite avec une impatience démesurée, je suis curieuse de voir ce qu’elle peut donne donner, d’autant plus que la série est terminée en 6 tomes en version originale.
Reste à savoir si Panini va oublier sa mauvaise habitude d’arrêter des séries au milieu de leur publication et ira jusqu’au terme de celle là.

Soul Keeper – Tome 1
Tsutomu Takahashi
Panini

Publicités

Une réflexion sur “Soul Keeper – Tome 1

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s