Fringe – Saison 5

LogoFringe

2036. Les Observateurs dirigent le monde d’une main de fer, ils restreignent les libertés, étouffent toute contestation et contaminent progressivement l’atmosphère pour que seule leur espèce puissent survivre sur Terre.
Mais tout n’est pas perdu. Une série de cassettes vidéo conservées dans l’ambre contient les détails d’un plan établi pour renverser les Observateurs et sauver la planète et ses habitants.

fringe 5

La cinquième saison de Fringe est la dernière et son format est raccourci de moitié par rapport aux précédentes.

Fringe-5x11-05

Suite à l’étrange épisode diffusé vers la fin de la saison 4, nous avons droit à un bond en avant de plus de vingt ans et à une invasion d’Observateurs, dont le Capitaine Windmark, un redoutable opposant.
Pour s’en débarrasser, notre quatuor reformé se lance dans une chasse au trésor à base de cassettes vidéos.

Pendant que Peter enchaîne les mauvaises décisions mais se bouge un peu et qu’Olivia chouine à longueur d’épisodes (et que leur couple devient encore plus pénible qu’à l’habitude, c’est dire …), c’est étrangement Walter qui devient le plus pertinent dans ses réflexions.
Ce qui est sans doute du au fait qu’il redevient aussi odieux par moments.

Contrairement aux premières saisons, la série devient bien moins de la science fiction que de l’anticipation.

« First and foremost you must accept the reversibility of all phenomena… Particles have their speeds reversed,then the changes found a measurable effect. »

Mine de rien, en aussi peu d’épisodes, beaucoup d’évènements se passent et les personnages sont très marqués.
Par la mort d’Etta bien sûr, qui plus qu’être la fille de Peter et d’Olivia est un symbole de  résistance, mais aussi par la recherche de Donald, cet étrange homme qui aurait aidé Walter à préparer la riposte anti-Observateurs dans le passé.

Pour fêter la fin de la série, on a droit à l’apparition de nombreux personnages, Broyles et Nina bien sûr, mais aussi le mini Observateur apparu dans la première saison.

Fringe-5x10-04

J’ai été contente qu’on aille faire aussi un petit tour du côté de l’autre univers pour faire coucou à Folivia et Lincoln-Choupi qui, eux aussi, me manqueront beaucoup.

Fringe-5x13-13

Évidemment, je suis déçue de la fin apportée à Septembre, un si beau personnage qui avait traversé les saisons et qui aurait mieux mérité que d’échouer si proche du but (d’autant plus que j’ai attendu son retour si longtemps XD ), mais les séries qui savent se terminer sont rares et ce final était à la hauteur de ce qu’on a vécu en compagnie des personnages durant cinq ans.

Fringe-5x11-12

Je ne reviendrai pas sur la gestion du voyage temporel qui me semble fort foutraque, mais rares sont les séries qui savent traiter ce sujet correctement (coucou Continuum et 12 Monkeys).
Je préfère conserver l’image d’une série qui a su évoluer, proposer des choses parfois saugrenues, différentes, mais qui a toujours su mettre ses personnages en avant.

Et cette cinquième saison a su le faire encore mieux que les précédentes, allant jusqu’à proposer un petit duo Septembre-Décembre bref mais très réussi.
Jusqu’au bout, les rappels aux autres saisons ont toujours été là, la tulipe blanche, l’homme porc-épic, le cortexiphan, le caisson, et même le sacrifice d’August.

Fringe-5x13-30

Il pouvait difficilement y avoir une autre fin, et je suis heureuse d’avoir pu la vivre.
C’était très réussi.

Publicités

11 réflexions sur “Fringe – Saison 5

  1. RESIST ❤
    C'est vrai que le voyage temporel fait mal à la tête, mais en fait, ça se tient quand on prend assez de recul. Je suis d'accord que c'est plus clair du côté de Continuum que de celui de Fringe. Cette saison 5 est tellement parfaite, le premier épisode est un vrai exemple de réussite.
    Bon, ça y est Fringe me manque.

    Aimé par 1 personne

    • Mouis, pas sûre que les raisons pour envoyer Walter dans le futur soient les meilleures (pourquoi est ce que ce serait un paradoxe qu’il existe en 2012 et pas Peter ? ).
      Et puis il y aurait des boucles un peu bizarres.
      Mais bon, c’est toujours les problèmes des voyages temporels de toutes manières.

      Et j’ai bien réussi à fermer les yeux sans souci tellement j’ai aimé le reste ❤
      A part September ! 😥

      J'aime

      • Le Walter de 2012 est celui de 2036 qui part dans le futur pour réparer le passé qui n’existe plus. Peter de 2012 n’a donc jamais visité 2036 une fois que c’est fait, car c’est réparé, mais Walter ne peut pas vivre le reset depuis le futur. En gros, c’est ce que j’en ai retenu. Je crois 😂

        J'aime

        • Non en effet.
          Mais même avant le départ de Walter et Mini-Moi, Walter dit qu’il faut que ce soit lui qui se sacrifie parce que son retour en 2012 serait un paradoxe.
          A partir de là j’ai lâché parce que de toutes manières, si leur mission réussit, Septembre (si il existe !) n’aura aucune raison de venir dans le passé et Peter sera guéri par WalterEgo dans l’autre univers.

          J'aime

  2. De toute façon les voyages temporels c’est toujours compliqué ! 😀 Cette saison 5 est différente des autres saisons (quoique) mais passionnante à suivre et j’avais trouvé qu’elle concluait très bien la série. Après, j’aurais bien aimé un spin-off sur le monde alternatif avec fauxlivia et Linc 🙂

    Aimé par 1 personne

  3. La fin de la série est lointaine pour moi mais je me souviens avoir apprécié quand même la conclusion dans les grandes lignes.
    La série me manque beaucoup. On n’a plus de bonnes séries de SF/Fantastique/etc à la télé.
    Puis Walter ♥ ce personnage quoi ^^

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s