Un ogre en cavale

IMG_20160506_084813

Au voleur !

Paris est en pagaille : un ogre énorme s’y promène en liberté sur les toits, poursuivi par un jeune magicien habillé en mousquetaire. Et Jeanne dans tout ça ? Elle court après eux : l’ogre lui a volé son cœur et elle doit le retrouver avant le lever du soleil ! Pas facile d’affronter un géant affamé, mais, grâce à une amie fantôme, Jeanne découvre en elle une magie qui pourrait tout changer.

Merci à Livraddict et Castelmore pour ce partenariat.

Barre-de-séparation

Décidément, je suis plongée en ce moment dans les livres faisant la part belle à l’imaginaire des enfants.

Cette fois, on part à l’aventure dans Paris, aux côtés de Jeanne, une enfant solitaire car les autres collégiens ne comprennent pas sa passion pour Harry Potter, Peter Pan ou Bilbo le Hobbit.
Hospitalisée dans un état grave sans que les médecins en comprennent la raison, elle se fait voler son cœur par un ogre !
Bien décidée à le récupérer, elle se lance à sa poursuite, en compagnie d’un mousquetaire, d’un chat qui parle (joli coup de cœur pour ce personnage !) et du fantôme d’une princesse.

Paul Beorn nous embarque dans une aventure épique, pleine de magie et d’humour, avec de très jolis personnages, remarquablement bien caractérisés malgré le faible nombre de pages du roman.

Et en plus d’une plume très agréable, le récit est illustré par de très beaux dessins de Noëmie Chevalier qui accompagnent les moments forts de l’histoire.

CAM00410

C’est aussi une belle visite guidée à travers les monuments parisiens, que j’ai pris plaisir à découvrir vus du ciel.
Les grands lieux mythiques de la capitale y passent à peu près tous et j’ai bien aimé pouvoir les visiter de cette façon là.

Sans temps mort ni détours inutiles, c’est un beau roman qui pourra émerveiller les jeunes et les moins jeunes qui souhaitent découvrir une histoire fantastique qui sait faire fonctionner notre imaginaire.

– Tu peux toujours embrasser ton beau magicien … Il y aura des moments où tu la regretteras, va, ton enfance perdue !

Un ogre en cavale
Paul Beorn
Castelmore

Publicités

4 réflexions sur “Un ogre en cavale

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s