Le conteur – Tome 1 : L’enfant qui n’aimait pas rêver

couv22302632

Ulysse n’aime pas rêver.
Ulysse n’aime pas les contes.
Ulysse, pourtant, est un Conteur. Son rôle : préserver un lien entre le monde réel et Ayisté, le monde de l’imaginaire. Acceptera-t-il ce destin, offert par un chat étrange, alors même que de graves menaces pèsent sur Ayisté ?

Merci à Babelio et aux éditions Philomèle pour ce partenariat.

Barre-de-séparation

Ulysse a onze ans et est la personne la plus cartésienne qui existe.
Pour lui, tout a une explication et il n’y a pas de place pour l’imaginaire.

Tout bascule quand il se retrouve à passer ses vacances chez ses grands-parents et qu’un chat apparaît pour lui apprendre qu’il fait partie d’une célèbre lignée de Conteurs et qu’il doit se rendre à Ayisté pour effectuer ses études.

Ulysse est un personnage très intéressant, que j’ai beaucoup apprécié dès les premières minutes de lecture et qui connaît un joli développement.
S’il accepte un peu trop facilement à mon goût l’imaginaire d’Ayisté, on peut toujours mettre ça sur le compte de son jeune âge et de la situation difficile qu’il vit dans l’autre monde.

Au cours de ses aventures, il va être épaulé par beaucoup de personnes mais les plus marquantes sont bien entendu Lamed, son accompagnateur, et le petit Octave qui est absolument adorable avec son enthousiasme débordant.
Je regrette qu’on perde très rapidement les personnages féminins qui restent cloîtrés à Zolfo mais entre la visite aux Oracles, le voyage avec les Vaqueurs et la découverte de Fonderie, il y a énormément de péripéties qui arrivent et qui occupent déjà beaucoup nos aventuriers.

Le style est fluide, sans difficultés particulières, il conviendra très bien à un lectorat jeune mais il y a tout de même du vocabulaire et aussi de l’humour, notamment quand toute la troupe aborde le Ghetto.

L’univers créé est très prometteur et j’ai le sentiment de l’avoir seulement effleuré.
Le système scolaire est tout juste abordé, tout comme le côté politique et les différentes mythologies qui vivent à Ayisté.
La fin est également un peu rapide, il n’y a pas de vraies difficultés rencontrées mais comme il s’agit d’un premier tome, les problèmes laissés en suspens devraient sans doute trouver à être résolus dans la suite.

Le conteur – Tome 1 : L’enfant qui n’aimait pas rêver
Lorraine S. Heymes
Editions Philomèle

Publicités

3 réflexions sur “Le conteur – Tome 1 : L’enfant qui n’aimait pas rêver

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s