Jericho

Jericho_tv_series_titlecard

Veuve, mère de deux enfants et sans domicile, Annie Quaintain décide de prendre sa vie en main et s’installe à Jericho, ville ouvrière construite pour abriter les bâtisseurs d’un viaduc chargé de relier le chemin de fer dans le fin fond des Yorkshire Dales.

Débrouillarde et décidée, elle se fait une place parmi ce petit monde et monte une petite pension puis une cantine pour les travailleurs.

Malheureusement, dès son arrivée, elle se retrouve mêlée à divers incidents qui se produisent autour de la voie ferrée.

jeric (2)

Je vous avais rapidement parlé de cette série lors de la diffusion du pilote. Avec la fin de Downton Abbey, ITV essaie de trouver de nouvelles séries à mettre en avant (et a bien du mal entre les annulations et les nanars).

Avec Jericho, on se retrouve en terrain connu.
Si en déplaçant l’intrigue sur un chantier, on perd au premier abord les intrigues nobles, on retrouve tout de même les jolies robes et les chapeaux qui ont toujours fait mon bonheur.

jeric (3)

L’intrigue principale tourne autour du fils d’Annie, qui a tué, par accident, un des ouvriers impliqué dans un sabotage commandité par le nouveau chef de chantier.
Par crainte que son fils soit inquiété, Annie et Johnny, un des terrassiers qu’elle héberge, vont dissimuler le corps.
Autant vous prévenir par avance, cette storyline est ultra pénible.
C’est un accident, le petit n’a pas fait exprès, le mort est un assassin et il n’y a absolument aucun risque que George soit inquiété pour ça.

Mais on va quand même nous saouler pendant sept très longs épisodes avec cette histoire pour que finalement le petit avoue son affreux crime et … qu’il ne se passe absolument rien. Comme prévu tout le monde comprend qu’il n’avait pas le choix et c’est limite si on ne le remercie pas pour son geste.

jerich

J’ai bien plus apprécié tout ce qu’il se passe autour du financement du chantier.
Pour le coup, c’est un peu plus original et on trouve en prime un personnage féminin qui tente de faire des choix par elle-même et de s’émanciper de son oncle/mari/amant ce qui fait du bien.

Le reste des personnages est très convenu, que ce soit les prostituées, la mère courageuse, le patron de bar mené à la baguette par sa fille, le frère banni qui revient en se dissimulant et le deuxième frère qui tente de se démarquer de son aîné.
Coates, le chef de chantier, est un peu plus ambigu mais j’ai détesté son rôle.

Au niveau des acteurs, on trouve en tête d’affiche Jessica Raine. Les autres acteurs sont à peu près des inconnus pour moi et s’ils ne sont pas mauvais du tout, le manque de rebondissements ne les met pas vraiment en valeur.

Mis à part les landes, le paysage anglais n’est pas non plus mis en avant et les décors tournent beaucoup en rond.
Ça ne m’a pas empêché de suivre assidument la série pour avoir le fin mot de l’histoire.

jeric (1)

Avec une première saison très plate et sans réel rebondissement à l’exception d’un final en suspense, je ne sais pas vraiment quoi penser de cette nouveauté.
ITV non plus d’ailleurs mais la chaine me semble être dans une période où ses séries se terminent ou sont annulées les unes après les autres, ce qui pourrait permettre de sauver Jericho.

Publicités

12 réflexions sur “Jericho

  1. Oui, ce n’est pas vilain comme série mais c’est un peu tiédasse, disons.
    Le personnage de Coates m’a rendue perplexe. J’ai bien aimé son ambiguïté et en même temps je n’ai rien trouvé qui justifiait vraiment son comportement. C’est une chose de penser agir pour le bien du chantier en considérant (peut-être à raison) être le plus qualifier pour diriger, mais il a l’air de mettre son plan en place à peine arrivé, sans connaître tout le monde, bref, qu’il avait de toute façon décidé de mettre en place un plan quoiqu’il arrive. Du coup on dirait qu’on a un personnage machiavélique parce qu’il en faut un mais qui n’a pas une motivation très crédible et compréhensible. Peut-être qu’une saison 2 éclaircira les choses.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s