The Principal

300985

Matt Bashir, professeur d’histoire et ancien adjoint dans une école de filles, est promu au poste de directeur de Boxdale Boys High. Ses tentatives de réformes vont bousculer les habitudes du quartier, jusqu’au jour où un lycéen de 17 ans est retrouvé assassiné à l’intérieur de l’établissement…

12065_1443823723

Alex Dimitriades est l’un de mes gros crushs d’adolescente.
Il ne sera pas resté bien longtemps dans Hartley mais je garde un très bon souvenir de lui. Du coup, quand j’ai découvert qu’il jouait dans cette mini série que ma télé adorée a eu dans l’idée de diffuser, je n’ai pas hésité un instant.

Matt Bashir est le nouveau principal du Boxdale Boys High, un lycée de Sydney  à la réputation plutôt difficile et le mot est faible. Il y a du trafic de drogues, des violences, des insultes et surtout beaucoup d’oppositions entre les différentes communautés qui le composent.
Très idéaliste, il débarque avec tout plein de bonnes idées à mettre en œuvre mais le meurtre d’un des élèves vient tout remettre en question.

Au départ, j’ai eu beaucoup de mal avec Matt. Je n’ai rien contre un peu d’idéalisme mais à vouloir faire plaisir à trop de monde, il finit par se mettre tout le monde à dos et j’avais envie de lui dire que c’était bien fait pour lui 😛 .

principal (1)

Pourtant, son personnage a fini par me toucher et j’ai commencé à l’apprécier au fur et à mesure qu’il s’ouvrait un petit peu.
Son face à face avec l’inspecteur chargé de l’enquête est un des meilleurs moments de la série.

12065_1443823617

Mais il n’est pas le seul à évoluer et j’ai été contente de voir Kellie, la policière de liaison, ou encore Di, l’adjointe de Matt, changer peu à peu sans chercher à renier ce qu’elles sont.

Les enfants aussi sont assez formidables et je les ai trouvés très justes.
Ils représentent l’Australie dans toute sa diversité actuelle et l’espoir qu’ensemble ils puissent construire quelque chose de mieux.

L’enquête policière est intéressante mais elle n’est finalement qu’une péripétie parmi les autres, dans un univers où les incidents s’enchainent constamment.
L’important finalement, c’est de se rendre compte à quel point il faut compter sur l’éducation et la transmission pour garder un espoir de s’en sortir.

12026_photobytonymott_3690

Publicités

3 réflexions sur “The Principal

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s