Les Chevaliers d’Emeraude – Tome 1 : Le feu dans le ciel

SDC15568

L’Empereur Noir, Amecareth, a levé ses armées monstrueuses pour envahir les royaumes du continent d’Enkidiev. Bientôt, la terre de Shola subit les attaques féroces des sinistres dragons et des impitoyables hommes-insectes. Pourquoi les troupes d’Amecareth reviennent-elles sur le continent après des siècles de paix, mettant à feu et à sang le royaume glacé de Shola ? Les sept Chevaliers d’Émeraude – six hommes et une femme – sont les seuls à pouvoir percer ce mystère, inverser le destin et repousser les forces du Mal. Ils devront pour cela accomplir l’étrange prophétie qui lie Kira, une petite fille de deux ans, au sort du monde.

Barre-de-séparation

Les Chevaliers d’Émeraude est une saga en 12 tomes, écrite par Anne Robillard.
Elle a eu son petit succès dans les années 2000 et a donné naissance à une série dérivée, Les Héritiers d’Enkidiev, et une adaptation en bande dessinée.
Comme pas mal de monde, j’avais commencé à la lire lors de sa sortie mais je ne l’avais terminée.
Du coup, je l’ai redémarré du début 😛 .

Alerté par le magicien Elund, qui voit un danger dans le futur, le roi Émeraude Ier a reformé l’ordre des Chevaliers d’Émeraude.

Les enfants choisis pour en faire partie viennent de toutes les provinces d’Enkidiev et grandissent ensemble dans le château du roi.
Devenus chevaliers, leur première mission est d’apporter une missive dans le lointain royaume de Shola.

Ce premier tome sert essentiellement à mettre en place l’univers, très vaste, et les personnages.
C’est là l’un des points négatifs de cette série, ils sont bien trop nombreux pour qu’on réussisse à s’attacher à tous.

D’un autre côté, c’est aussi une bonne chose si, comme moi, vous n’accrochez pas à Wellan, censé représenter la crème de la chevalerie.

Wellan est un idiot colérique, tyrannique et dangereux. Et tout le monde le suit aveuglément parce qu’il est « un grand chef ». Oui, le terme est suffisamment répété pour qu’on l’assimile bien.
Wellan souffre de la mort de son grand amour (qu’il a rencontré à peu près 10 minutes au total) et veut donc tuer des gens qui ne lui ont rien fait, notamment un roi des elfes qui ne sait pas trop ce qu’il est venu faire dans cette histoire.

On passera sur le fait que la femme en question était mariée, ce point là n’est jamais soulevé, c’est pratique.

S’ils ne brillent pas par une caractérisation folle, leur personnage se bornant bien souvent à un adjectif, les autres chevaliers ont au moins l’avantage de nous éloigner de ce très toxique leader.

Et pourtant, même si mon avis peut sembler négatif, je me suis régalée à relire les aventures de ces Chevaliers d’Émeraude !
Le style est très simple, on trouve toujours quelqu’un à qui s’attacher et la petite Kira est mignonne.

Comme c’est un tome d’introduction, l’action n’est pas très présente mais il y a déjà tellement de choses à assimiler que la petite bataille finale est suffisante pour donner envie de revenir dans cet univers et j’ai bien envie d’enfin arriver à terminer cette saga.

Carte_enkidiev

Les Chevaliers d’Émeraude – Tome 1 : Le feu dans le ciel
Anne Robillard
France Loisirs

Publicités

3 réflexions sur “Les Chevaliers d’Emeraude – Tome 1 : Le feu dans le ciel

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s