Tu tueras le père

couv47150024

Le père est là, dehors, quelque part. La cage est désormais aussi vaste que le monde, mais Dante est toujours son prisonnier.
Non loin de Rome, un homme affolé tente d’arrêter les voitures. Son fils de huit ans a disparu et le corps de sa femme gît, décapité, au fond d’une clairière.
Le commissaire Colomba Caselli ne croit pas à l’hypothèse du drame familial et fait appel à un expert en disparitions de personnes : Dante Torre. Kidnappé enfant, il a grandi enfermé dans un silo à grains avant de parvenir à s’échapper. Pendant des années, son seul contact avec l’extérieur a été son mystérieux geôlier, qu’il appelle « le Père ».
Colomba va confronter Dante à son pire cauchemar : dans cette affaire, il reconnaît la signature de ce Père jamais identifié, jamais arrêté…

Merci à Net Galley et aux éditions Robert Laffont pour ce partenariat.

Barre-de-séparation

Après onze ans passés enfermé dans un silo, Dante Torre a réussi à s’échapper.
Même s’il est persuadé que son ravisseur, Le Père, est toujours en vie, il s’est peu à peu reconstruit une vie fragile.

Quand vingt ans plus tard la commissaire Colomba Caselli vient le chercher pour enquêter sur une disparition, toutes ses angoisses refont surface.

Le duo est plongé dans une enquête trépidante qui va profondément les marquer et dont ils ne sortiront pas indemnes.

Je suis complètement tombée amoureuse de Dante.
Ce personnage, à la fois drôle, touchant, sarcastique et plein de failles a su m’émouvoir.
Avec toutes ses fêlures et ses remises en question, il m’a beaucoup plu et j’ai aimé son évolution.

Son association avec Colomba est efficace même si j’ai parfois trouvé la policière un peu trop vindicative face à lui.
Remarquez, il fallait bien un peu d’énergie pour le bouger.

L’enquête est addictive et très bien menée et m’a tenue en haleine tout au long du récit.
Les retournements de situation sont nombreux et l’action ne s’arrête pas jusque dans les derniers moments.

Rythme effréné, scénario palpitant et une très bonne écriture, Sandrone Dazieri a réuni tous les ingrédients pour faire de ce thriller une réussite.

Un roman policier très efficace et avec un personnage principal absolument génial. J’en redemande !

Tu tueras le Père
Sandrone Dazieri
Robert Laffond

Publicités

3 réflexions sur “Tu tueras le père

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s