Downton Abbey – Saison 6 – Episode 8

downton-abbey-logo

C’est la fin 😥 .
Je sais bien qu’on va avoir droit à un dernier épisode pour Noël mais là, ça sent vraiment la fin …
Et je ne sais même pas comment tous les arcs vont pouvoir être réglés tellement il reste beaucoup de choses en cours.

Je pleurais déjà au générique, et ça n’a fait qu’aller de pire en pire tout au long de l’épisode, c’est du beau …

downton-abbey-saison-6-episode-8-edith

Au niveau des petites intrigues pas très importantes mais qui font quand même plaisir, je suis ravie pour Molesley.
Mais vraiment ravie.
Et Carson est un imbécile de ne pas le voir. Heureusement que Bates est là pour lui dire à quel point il a été un super bonhomme pendant toutes ces années.

Du coup, il y a de fortes chances que la place se libère pour que mon Tommy d’amour puisse garder un boulot.

Parce que là aussi j’ai été très en colère contre Carson qui n’a rien vu venir de toute la saison. C’est un double imbécile et je suis contente que Baxter ait pu lui venir en aide à temps.
Thomas a été seul bien trop longtemps, il est temps qu’il se trouve des amis.

Carson est d’ailleurs même un triple imbécile avec la petite affaire de Madame Patmore qui aura fait rigoler tout le monde mais qui aura montré qui sont les gentilles personnes dans cette famille et qui ne l’est pas (Carson, pour ne pas le citer !).
Cette séquence nous aura d’ailleurs valu un énième retour du Sergent Machin, qui devrait carrément avoir une chambre à Downton tellement il aime être là 😛 .

Et puis évidemment, il restait à régler les problèmes sentimentaux des deux sœurs.
J’ai été ravie quand j’ai vu la tronche que tirait Mary en apprenant qu’Edith allait devenir marquise.

Mais il a fallu qu’elle fasse sa pouffiasse jusqu’au bout et je trouve terriblement injuste qu’elle finisse par trouver le bonheur tout en privant sa sœur du sien 😡 . Heureusement qu’elle s’est fait remettre en place par Tom, Edith, et même son père, ça m’a bien fait plaisir !

downton-abbey-saison-6-final

Évidemment qu’Edith aurait du parler de Marigold à Bertie plus tôt mais, sérieusement, elle n’avait pas à gâcher le bonheur de quelqu’un d’autre comme ça !

J’admire la maturité qu’a pu avoir Edith pour revenir pour le mariage de Mary et lui expliquer que si elle le fait, c’est que, d’ici quelques années, elles ne seront plus qu’elles deux pour se souvenir de tous les gens qui sont passés au manoir.
C’était très beau, très vrai, et d’une grande justesse.

Je laisse ce billet sur une des plus jolies répliques que Violet ait pu dire dans toute cette série et je vous donne rendez-vous à Noël pour la conclusion définitive de ces six ans passés à Downton Abbey.

I believe in love.

Publicités

5 réflexions sur “Downton Abbey – Saison 6 – Episode 8

  1. Je vois que je ne suis pas la seule à avoir fait la fontaine pendant tout l’épisode ! 😉 Et avoir vu le coup du départ de Molesley comme aubaine pour Thomas ! (que je vois même majordome chez Mary tant ils insistent sur sa complicité avec George !)

    Aimé par 1 personne

  2. Super mais trop court billet 🙂 Je te trouve très dure avec Carson, même si tu as fondamentalement raison. On sait que le duo Lord Grantham-Carson, le maître et son valet, est le garant du maintien des traditions qui se bouleversent en ce XXème siècle, c’est comme tel depuis le début de la série. Mary contient aussi ce rôle en tant qu’héritière de Downton et donc du coeur de la série, le domaine. Les piliers de l’ordre aristocratique ne sont pas très tendrement traité par Fellows qui est pourtant un fervent partisan de la monarchie, je crois. Autant les Bates nous énervaient par la niaiserie et la répétition de leurs propres malheurs, autant les plus haut placés arrivent parfaitement à faire tourner la machine au-dessous d’eux malgré quelques coups très bas ou grossiers. Carson est le chef des besogneux, alors il doit tenir le rôle impitoyable du contremaître. Je n’aurais jamais de sympathie pour lui, et je souhaite bonne chance à Ms Hughes pour arriver à faire se cambrer un chêne.

    La différence avec ton jugement, c’est que j’en veux plus en des personnes en lesquels j’avais quelques espoirs: Tom qui a quasiment totalement renié ses idéaux passés, Thomas (ton chouchou 🙂 pour qui je n’ai jamais réussi à avoir beaucoup de sympathie car trop de coups tordus, Daisy qui n’avait peut-être pas d’actrice à la hauteur, la comtesse qui n’a pas bien fait rejaillir ses origines américaines et de femme accomplie…

    Par contre la personnalité de Edith m’a beaucoup inspiré car elle finit par reprendre à la fois le rôle de la défunte Sybil en tant que femme indépendante qui symbolise la relative libération de la femme à cette époque, et à la fois le rôle d’une femme qui a toujours su répondre et continuer face à ses bien nombreux malheurs; je suis sûr qu’elle finira heureuse. T’as raison de citer Violet pour la fin, car elle joue justement le côté hautain mais à la fois terriblement humain que peut avoir l’aristocratie, particulièrement avec le clan familial. On nous montre finalement une aînée, Mary, qui a beaucoup moins de classe que la génération Victorienne. Isobel a été la véritable cheville ouvrière de cette aristocratie qui a su s’adapter au XXème siècle en embauchant peu de domestiques et en accueillant les nouveautés contemporaines comme des aubaines.

    Je ne suis pas déçu que Downton s’arrête, car les dernières saisons n’offraient que peu de réelles innovations, mais j’aurais bien aimé que la narration exploite un temps historique plus long. Pourtant à part les blessés de la Première guerre mondiale, peu d’événements extérieurs ne sont venus toucher Downton. J’aurais aimé les voir subir la crise économique par exemple.

    Sinon sur cette épisode, j’ai trouvé le faux suicide de Thomas un peu vite réglé et pas très consistant, l’histoire de Mrs Patmore inintéressante. En gros les deux derniers épisodes n’étaient pas sensationnels je trouve, mais le christmas sera sûrement chargé en émotion 🙂 I trust in Edith and Isobel 😉

    Aimé par 1 personne

    • C’est sans doute pour ça que Carson et Mary s’entendent si bien l’un avec l’autre et que je n’en aime aucun des deux 😉

      J’ai eu une histoire compliquée avec Thomas, qui se prend un retour de karma énorme dans la tête mais qui a quand même enchaîné les coups foireux dans les premières saisons.
      Disons que j’ai commencé à l’apprécier quand il est revenu de la guerre. Sa tristesse suite au suicide du soldat et puis ses larmes pour Sybil m’avaient beaucoup touchée.

      Edith a énormément évolué et je pense que Sybil serait très fière d’elle, elle la représente vraiment. Jamais Mary n’aurait fait le geste qu’elle a eu à la fin de revenir pour son mariage.
      Qu’elle soit mariée ou non, j’ai confiance en elle pour trouver le bonheur.
      J’aurai juste aimé qu’elle fasse ce mariage dont elle a tant rêvé.

      Il y avait pas mal d’histoires à boucler et certaines ne le sont pas encore,je suis sûre qu’on reparlera de Thomas et de Daisy à Noël 🙂 .

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s