Doctor Who 904 – Before the Flood

Doctor Who

Holà todos !

Me voilà un peu en retard cette semaine pour ma review de l’épisode hebdomadaire de Doctor Who mais pas d’inquiétude, je suis quand même là !
D’autant plus qu’après la fin de l’épisode dernier, j’avais quand même très hâte d’avoir le fin mot de l’histoire.

12079058_10201094372478011_5232189956146127112_n

Bon, il faut bien l’avouer, je n’avais que peu de doute sur le survis du Docteur, mais j’étais quand même très curieuse de savoir comment il allait s’en tirer.

Déjà, l’ouverture à la guitare électrique est magique ❤ .

Nous voilà donc en 1980, dans une Écosse déguisée en URSS, et nous faisons la connaissance d’Albar Prentis, directeur de pompes funèbres intergalactiques de Tivoli qui se balade avec le Roi Pécheur dans sa soute.

Un Roi Pêcheur loin d’être mort et qui se lance donc dans sa croisade meurtrière dont on a pu voir les effets dans le précédent épisode.

Seule Clara est en danger dans le futur. Cass et Lunn n’ont pas vu les coordonnées, ils ne devraient donc pas mourir.
Le Docteur est donc revenu dans le passé seulement pour Clara. Et à cause de ça, d’autres personnes vont perdre la vie.
Je trouve que c’est très injuste et cruel.

Mais si le Docteur a décidé de retourner dans le futur, le TARDIS ne l’entend pas de cette oreille et le bloque dans sa propre temporalité.

Du coup, il va devoir se servir des informations de son futur pour agir dans son présent et ainsi créer son futur.
Vous êtes perdus ?
-The Writer’s Paradox , google it !

12115897_1686670318236552_2383322546605214735_n

Si j’ai continué à beaucoup aimé les personnages secondaires, le plan du Docteur en lui même sort finalement un peu de n’importe où.
J’aurai préféré qu’il y ait plus d’indices donnés dans la première partie, histoire de pouvoir raccrocher les morceaux.

Et puis ces pauvres fantômes m’ont vraiment fait de la peine. Ils vont finir par disparaître et la mort d’O’Donnell n’aura servi qu’à motiver le Docteur à sauver Clara.
C’est un peu triste et j’ai trouvé Bennett bien passif quand il s’en rend compte 😦 .

Mais c’est un épisode que j’ai tout de même fort apprécié. Notamment parce qu’il évite de foncer tout droit dans du Le temps peut être réécrit qui a fortement tendance à m’agacer.
Ici, ce qui s’est passé c’est bien passé. Les morts ne reviendront pas, les règles de causalité ne sont pas brisées, et le Docteur ne peut jouer qu’avec les informations qu’il possède.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s