Show me a hero

Show_Me_a_Hero

Nick Wasicsko, le plus jeune maire d’une grande ville américaine, se retrouve obligé par une décision de justice de construire des logements pour petits revenus dans le quartier blanc de sa municipalité.
Un chantier qui va diviser les habitants et qui pourrait provoquer la fin de la carrière politique du maire…

9320_1440506130

J’étais très sceptique en mettant cette série dans ma liste de celles que je voulais découvrir cet été.
Le sujet était un peu plombant et, en général, je préfère regarder des choses un peu légères quand il fait beau dehors (ce qui explique sans doute le succès inattendu de Dominion et Teen Wolf chez moi ^^)

Mais finalement, je me suis régalée (et je remercie la programmation en 3 x 2 épisodes qui a permis de bien rester dans la série sans trop s’éterniser).

Comme prévu, le thème n’est pas facile. La construction de logements sociaux, destinés aux familles noires, au milieu de quartiers plutôt bourgeois, habités jusque là quasi-exclusivement par des blancs, est un long chemin, semé de bonnes intentions mais compliqué à parcourir.

9320_1440506106

C’est pourtant ce que tente de faire Nick Wasicsko lorsqu’il se retrouve élu, presque malgré lui, maire de Yunkers.
Lui, qui avait jusque là milité contre cette construction, se retrouve obligé de faire au mieux avec le jugement qui lui est imposé.

9320_1440506125

Et la tâche n’est pas aisée avec son conseil municipal qui se ligue pour s’opposer à lui tandis que les habitants qui ont voté pour lui se mettent à le détester et l’insulter.

C’est l’histoire d’une ville, c’est aussi l’histoire de l’Histoire. Et au milieu, l’histoire d’un bonhomme un peu paumé.
Quand on sait que cette série est tirée d’une histoire vraie, elle fait encore plus froid dans le dos. Voir Nick se démener et être persuadé qu’il peut changer les choses, c’est vraiment prenant.
On a envie d’y croire, de l’encourager et, en même temps, de lui dire de laisser tomber et de rentrer chez lui retrouver sa femme qui est adorable.

9320_1440506064

Les acteurs sont magnifiques et, un peu comme d’habitude, je n’en connais aucun.
Oscar Isaac fait un boulot énorme mais il est aussi très bien entouré et un soin tout particulier a été porté sur les costumes et les décors pour pouvoir se replonger dans ces dernières années.

Le destin de Nick m’a chamboulée et je garde en mémoire la très belle dernière scène, sur une musique tout aussi splendide de Bruce Springsteen.
Cette série est un vrai coup de cœur alors que je m’y attendais pas du tout, ma très bonne surprise de l’été.

6 réflexions sur “Show me a hero

  1. et bin boudiou….encore et encore…comme toi….je ne voulais pas me lancer dans cette serie (d’ailleurs j’ai evite « le crime americain ») car le sujet etait fort tres fort et d’une histoire vraie…mais vu que cette serie n’avait que 6 episodes (je vais voir le 5eme, dimanche soir) je me suis dit pourquoi pas ?…et vraiment pas decue, bien que des fois tu as envie d’exploser la tele devant tant de forts sentiments….vraiment une bien belle serie…avec des personnes forts qu’on a envie de detester, d’aimer…
    d’ailleurs, ce maire est enfin reconnu dans cette ville…il y a un parc « social » qui porte son nom….vraiment une triste histoire qui se repete…

    Aimé par 1 personne

  2. ca y est…je viens de finir la serie…oui vraiment un serie a visionner…surtout que ces problemes restent vraiment d’actualite…
    et je retiendrais beaucoup de choses mais surtout le passage de la premiere nuit d’installation dans les maisons sociales….ce sont eux qui ont eu le plus peur….
    vraiment elle est bien bien faite….David Simon ne cache rien…le bien, le mal dans les deux cas….
    juste le petit bemol, j’ai eu du mal a suivre la destruction politique de Nick..trop de noms peut-etre…..

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s