Chroniques des enchanteurs – Tome 2 : 17 lunes

couv63454533

L’anniversaire de Lena est passé et la jeune fille a refusé d’effectuer son Appel. Désormais, elle balance entre Lumières et Ténèbres et doit gérer la disparition de son oncle Macon.

Mais la petite musique a recommencé à se faire entendre et un nouvel anniversaire se profile, qui pourrait voir la malédiction enfin s’accomplir et la moitié de la famille mourir.

Dix-sept lunes, dix-sept ans,
Choisir entre Noir et Blanc,
L’or pour oui, l’or pour non,
Dix-sept ans, pas un de plus.

Barre-de-séparation

Après l’anniversaire catastrophique de Lena, Ethan espère bien retomber dans la petite routine de Gatlin.
Il sait que ça ne va pas être facile avec la mort de Macon mais quand Ridley, la cousine Ténèbres de Lena revient en ville accompagnée de John Breed, le Bellâtre Enchanteur, tout dérape.

La première partie du roman met du temps à se mettre en place. Ethan voit peu à peu les choses se dégrader mais il ne sait pas comment y faire face.
Je sais que les choses ne sont pas faciles pour Lena mais elle m’a quand même un peu agacée. Ethan a beau faire tout son possible, il n’arrive plus à l’atteindre et elle préfère partir avec Ridley et John.

« Pour (sans et plus) effrayée ». Ces mots me parlaient, car ils décrivaient son comportement. Sans peur et encore plus effrayée. Comme si elle n’avait rien à perdre, mais craignait de le perdre.

Cette fuite fait finalement du bien au récit puisqu’il permet à d’autres personnages de se mettre plus en avant. L’arrivée de Liv apporte un peu de fraîcheur même si je suis loin d’être sa plus grande fan.
Et puis Link persiste et signe. Il est toujours aussi drôle et j’aime particulièrement ses interactions avec Ridley. Il faut dire que la jeune fille a un réel attachement pour lui qui transparaît dans tous ses gestes et elle est un des plus beaux exemples de cette volonté de ne pas trancher entre le bien et le mal.
Quant à John, il reste encore pour le moment bien mystérieux et j’ai vraiment hâte d’en apprendre plus sur lui dans les prochains tomes.

Encore une fois, c’est la prédestination qui est remise en cause à travers Ridley. Lena, et John à sa façon, représentent eux une éventuelle troisième voie, peut être une manière de concilier enfin Ténèbres et Lumières.

La deuxième partie du roman gagne en action. On découvre tout un pan du monde des Enchanteurs dans les Tunnels et j’ai beaucoup aimé ça.
Gatlin n’est pas pour autant laissé en arrière et c’est tant mieux tellement je me régale à détester les horribles commères de cette ville.
Le passé de certains personnages est également mis en avant. On découvre un peu mieux Macon et surtout Abraham, son redoutable ancêtre.

CAM00278

Si certains font du surplace ou tournent en rond, d’autres évoluent beaucoup et j’ai très hâte de retrouver Link et Ridley dans le prochain tome. Un peu moins Lena et Ethan avec leur romance qui tourne en rond mais bon, je pense que je n’y couperai pas 😉 .

17 lunes
Kami Garcia – Margaret Stohl
Hachette – Black Moon

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s