Wayward Pines – Saison 1

Wayward_Pines_logo-01.svg

Alors qu’il enquête sur la disparition de deux de ses collègues, Ethan Burke, agent spécial des services secrets de Seattle, est victime d’un accident de voiture.

Il se réveille à l’hôpital de Wayward Pines et se rend compte qu’il ne peut pas sortir de cette ville ni communiquer avec l’extérieur.

Wayward_1

J’avais repéré cette mini série depuis très longtemps, il me semble même que c’était lors des Upfronts de l’année dernière, mais elle a mis beaucoup de temps à être diffusée et elle a fini par arriver à un moment où je n’étais plus trop disponible.

Cet été, je me suis motivée, et je l’ai avalée très vite tellement elle est addictive.

Au casting, on retrouve pas mal de têtes connues vues à droite et à gauche comme Carla Gugino, Reed Diamond, Terrence Howard, Juliette Lewis, Toby Jones et, bien entendu, Matt Dillon.

wayward (6)

Comme Ethan, au premier abord, on ne comprend pas grand chose à ce qu’il se passe à Wayward Pines.
Des gens sont prisonniers d’une petite ville et les tentatives d’évasion sont sévèrement réprimées, avec exécution en place publique. Le tout sur fond de délation, on sent le bon esprit.

wayward (4)

C’est rythmé, tendu, paranoïaque, la tension monte petit à petit, les découvertes s’enchaînent et le twist de l’épisode 5 est magistral.
Mélange de fantastique, de policier, de conspirations et de chronique sociale, Wayward Pines regroupe tout ça mais réussit à ne pas rentrer dans des cases trop formatées.

wayward (8)

Par contre, j’ai trouvé beaucoup d’incohérences dans les réactions des uns et des autres quand on les analyse avec les découvertes successives.
D’ailleurs, malgré toute la bonne volonté des acteurs, certains semblent par moment complètement paumés et ne savent pas vraiment comment réagir.
La famille d’Ethan ne m’a pas non plus passionnée. Son fils, particulièrement, m’a plus qu’agacée.

wayward (5)

Il n’empêche, en distillant ses révélations tout au long de la saison, la série s’est montrée très efficace et j’ai enchaîné les épisodes pour en connaître la conclusion.

Le final est d’ailleurs très percutant et m’a convaincue que Wayward Pines était très originale, loin d’être anodine, et qu’elle savait aller au bout de ses concepts.
Il faut savoir passer un début parfois un peu longuet et très obscur pour réussir à se laisser embarquer dans cette histoire mystérieuse et bien ficelée.

wayward (3)

Publicités

6 réflexions sur “Wayward Pines – Saison 1

  1. bin je ne peux que te plussoyer toute ta critique…..j’ai vraiment envie de lire le livre….ce passage a la dictature doit y etre passionnant…..et comme toi, le fils a un visage d’huitre…et beaucoup pense qu’une 2eme annee avec lui…c pas possible pas possible…et on ne touche pas a Shannyn Sossamon (la femme) !..;) depuis chevalier, je l’aime bien cette actrice….;)

    Aimé par 1 personne

  2. C’est marrant le gros twist de milieu de saison, qui aurait dû m’enthousiasmer, m’a à moitié convaincue. Mais dans l’ensemble ça a été une série solide et intéressante. S’il y a une hypothétique saison 2, je serai là.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s