Le théorème des Katherine

SDC15152

Au lendemain de s’être fait larguer par sa XIXème Katherine, Colin part dans un road trip avec un son ami Hassan.

Ils débarquent à Gutshot, bourgade paumée qui survit grâce à son usine de fabrication de cordons pour tampons.

Barre-de-séparation

84 … C’est le  nombre de notes de bas de page insérés par John Green en 280 pages. C’est dommage mais au bout d’un moment, ça a fini par me sortir un peu de ma lecture.
Je ne comprends pas pourquoi l’auteur ne les a pas inclues directement dans son récit, ça aurait été bien plus pratique.

C’est d’autant plus dommage que le récit en lui même est très fluide avec le style caractéristique de John Green qui aime insérer des anecdotes à la pelle dans ses histoires.

Colin est un adolescent qui peut paraître antipathique au premier abord mais je l’ai plutôt bien apprécié, sans doute parce que je me suis un peu reconnue en lui (même si j’espère être un peu moins obtuse quand même !).
Son camarade Hassan est un gentil bonhomme qui lui passe à peu près tout et j’ai sauté de joie quand il se révolte un peu au cours du récit tellement il passait pour une serpillière jusque là.
Les habitants de Gutshot, à l’exception de Lindsey, font office de figurants et c’est un peu dommage.

Si les mathématiques sont loin d’être ma tasse de thé, j’ai trouvé l’idée très bonne et l’obstination de Colin à vouloir modéliser ses relations m’a beaucoup plu.

L’histoire en elle même n’est pas renversante mais elle a eu le mérite de me faire passer un très bon moment.
Si les situations sont prévisibles, ce sont les relations qui en font tout le charme.

Le théorème des Katherine
John Green
Nathan

Publicités

2 réflexions sur “Le théorème des Katherine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s