The Fades

101638319_o

Paul est un ado un peu loser qui n’a qu’un seul ami et qui fait des cauchemars. Il est contacté par Neil, un Angélique qui lui apprend qu’il est, comme lui, capable de voir les morts.

Mais l’histoire est en train de basculer car les Fades, les esprits qui n’ont pas réussi à monter, sont en train de se renforcer. Ils tuent et se nourrissent de cadavres et arrivent désormais à interagir avec le monde.

101638329_o

Il a suffi que je voie le nom de Iain De Caestecker sur mon programme télé pour me donner envie de regarder cette série qui ne paie pas de mine. Ça aurait pourtant été dommage de passer à côté.

101345577_o

Le scénario est particulièrement réussi. Dans cette série, le personnage principal ne devient pas un héros du jour au lendemain. Au contraire, Paul se pose des questions et essaie le plus possible de conserver ses deux vies. Il est important pour lui que son statut d’Angélique ne vienne pas l’empêcher d’avoir une vie la plus normale possible. Les Angéliques, même s’ils ne sont pas très nombreux ont des positions différentes sur les problèmes à aborder. Et les motivations des Fades sont tout à fait compréhensibles.

101638328_o

Le format court de cette série a sans doute empêché de se pencher encore plus sur cette question mais les notions de bien et de mal sont clairement très floues et il est difficile de savoir qui a raison et qui a tort. Les situations sont très réalistes et la plupart des clichés de ce genre de récit sont très bien évités.

Comme dans toute série anglaise, la photographie est splendide et les personnages parfois plus profonds qu’ils ne le paraissent au premier abord.

101638348_o

Mention particulière pour Mac, le meilleur ami de Paul, et Anna, sa sœur, qui est exaspérante au premier abord mais qui finit par devenir très drôle. Certains sont par contre assez mal exploités, comme Mark, qui n’a jamais bien compris ce qui se jouait devant lui.

101638325_o

Si j’ai commencé cette série pour Iain De Caestecker, la véritable réussite de cette série est Joe Dempsie et son personnage de John, un acteur magnifique au service d’un personnage bien troublant.

101638351_o

Publicités

5 réflexions sur “The Fades

  1. Et ben je suis pas d’accord avec la conclusion, la réussite ça reste Paul, non mais ! 😂 et même pas une seule mention de Sarah 😱 vraiment, ce ne sont pas les mêmes choses qui ont retenu notre attention, c’est marrant 😂 sinon, je suis d’accord pour Mark, et c’est dommage car j’aimais bien le personnage !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s