Aeternia – Tome 1 : La Marche du Prophète

SDC14864

Résumé éditeur : Leth Marek, champion d’arènes, se retire invaincu, au sommet de sa gloire. Il a quarante ans, une belle fortune et deux jeunes fils qu’il connaît à peine. C’est à Kyrenia, la plus grande cité du monde, qu’il choisit de les élever, loin de la violence de sa terre natale. Lorsqu’il croise la route d’un culte itinérant, une étrange religion menée par un homme qui se dit prophète, l’ancien champion ignore que son voyage va basculer dans le chaos. À Kyrenia, où l’on adore la Grande Déesse et les puissants du Temple s’entredévorent, une guerre ouverte éclate entre deux cultes, réveillant les instincts les plus noirs. La hache de Leth Marek va de nouveau tremper dans le sang. Le plus violent des combats est celui que l’on mène contre ses propres croyances.

Merci à Babelio et à Scrineo pour ce partenariat.

Barre-de-séparation

Dans ce livre, on suit donc le personnage de Leth Marek, un brave quadragénaire dont la vie jusque là se résumait à cogner sur ses adversaires à coup de hache dans une arène.
Désormais à la retraite, il compte profiter du temps qui lui reste pour élever ses deux gamins à Kyrenia.
Malheureusement pour lui, sa route va croiser celle d’une charmante prêtresse et toute sa vie va s’en trouver bouleversée.

Un barbare de 40 ans, autant dire que ce n’est pas vraiment le héros auquel j’ai l’habitude dans les romans de fantasy. Mais Leth Marek est vraiment un gentil bonhomme et je me suis très vite attachée à lui malgré son côté tête brûlée qui peut parfois agacer.

A ses côtés, les membres du culte d’Ochin, religion en expansion dont les partisans sont persécutés par les extrémistes de l’autre bord. Ness est une charmante jeune fille un peu abstraite encore à l’heure actuelle mais j’ai surtout beaucoup apprécié l’intendant Annoa, très malin, et surtout Desmeon, un mercenaire casse cou très imbu de lui même mais qu’il est absolument impossible de ne pas trouver adorable. En plus d’être très drôle, il se bat avec des épées dans le dos et tout le monde ici sait que j’adore ce type de guerrier.

Ce culte est opposé à celui de la Nature, le Culte de la Déesse, incarné par toute une ribambelle de fanatiques religieux mais rendu très humain par la présence de Varian, un jeune novice avec beaucoup d’ambitions.

Varian remonta en selle et, seulement à cet instant, il sentit ses jambes flageoler. Il était à la fois vidé, fier et angoissé par ce qui l’attendait au retour. Ce qu’il venait de faire – changer l’histoire -, personne ne l’aurait fait.

Le style de l’auteur est très bon, l’ambiance est excellente. La fantasy est très noire, pas de magie ou de monstre, au départ, j’ai même cru me trouver dans un roman se passant dans l’Antiquité.

C’est d’ailleurs le seul reproche que j’ai à faire concernant ce livre, l’univers est un peu flou et j’ai parfois eu du mal à me repérer géographiquement.

Les pages défilent très facilement. La tension monte peu à peu tellement l’affrontement final semble inévitable et puis PATATRAS ! L’auteur, ce fourbe, nous sert un retournement de situation que je n’avais pas du tout imaginé. Et comment je fais moi maintenant pour attendre la suite ??

Vous l’aurez compris, ce livre est une vraie réussite et je me suis régalée. Son thème autour de la religion en ferait presque un roman contemporain d’ailleurs. J’ai été complètement embarquée, je n’ai pas pu le lâcher avant d’arriver à la dernière page et j’attends désormais la suite de pied ferme !

Aeternia – Tome 1 : La Marche du Prophète
Gabriel Katz
Scrineo

Publicités

2 réflexions sur “Aeternia – Tome 1 : La Marche du Prophète

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s