L’épreuve, tome 1 : Le labyrinthe

couv47193753

Thomas se réveille amnésique dans une cage qui le dépose au Bloc, un étrange carré formant le centre d’un gigantesque Labyrinthe.
Il débarque au milieu d’une communauté d’adolescents, des garçons ayant tous perdu la mémoire, qui ont réussi à se structurer pour survivre dans cet environnement hostile depuis deux ans.
Mais alors que tout le monde essaie d’éviter le Labyrinthe et ses murs mouvants, Thomas, lui, est persuadé qu’il doit devenir un Coureur.
D’autant plus que son arrivée coïncide avec de nombreux phénomènes étranges.

Barre-de-séparation

Après avoir vu le film il y a quelques temps, j’ai profité de mes vacances pour me plonger dans le premier tome de la trilogie.
Si j’avais déjà trouvé le film excellent, ça n’a rien à voir avec le livre que j’ai vraiment adoré.

Quelqu’un prit la parole :
— Content de te voir, tocard. Bienvenue au Bloc.
Thomas n’oublierait jamais ces mots.

Pour parler des rares choses qui ne m’ont pas plu, il y a un énorme manque de communication entre Thomas et les autres Blocards. Je ne comprends pas pourquoi ils ne lui expliquent pas tout de suite tout ce qu’ils savent dès son arrivée au lieu de lui asséner une liste d’interdictions incompréhensibles pour quelqu’un qui débarque.
Inversement, les mystères que Thomas leur fait m’ont tout autant énervée. D’autant plus quand on voit à quel point les choses avancent bien quand il parle enfin avec Newt ou Minho.

Maintenant, tu sais ce qui rôde à l’intérieur du Labyrinthe, mon pote. Comme ça, tu as compris qu’on n’est pas là pour rigoler. Te voilà dans le Bloc. On compte sur toi pour nous aider à faire ce qu’on attend de nous.
— À savoir ? interrogea Thomas, qui avait très peur d’entendre la réponse. Newt le dévisagea bien en face. Thomas put distinguer les moindres détails de son visage, de sa peau et de son front barré d’un pli sévère.
— Trouver la sortie de ce foutu Labyrinthe pour rentrer chez nous, dit Newt.

Et en tête de mes déceptions, même si je m’y attendais un peu, il y a le personnage de Teresa qui ne sert à rien. J’aurai préféré rester dans un univers de garçons jusqu’au bout. Avec elle, la romance qui arrive m’a paru totalement hors de propos.

Pour le reste, tout est impeccable. L’histoire se déroule rapidement mais en conservant une gestion du temps très cohérente.
Les personnages tiennent bien la route et ils sont, pour la plupart, super attachants. Chuck est tout mignon et je suis encore plus fan de Newt si cela pouvait être possible.
Le scénario est très bon, les Griffeurs réussissent à rester effrayants jusqu’au bout, les évènements s’enchainent bien et la conclusion parait très logique.
Pour l’instant du moins puisque les survivants ne semblent pas encore arrivés au bout de leurs peines.

L’épreuve, tome 1 : Le Labyrinthe
James Dashner
Pocket


Challenge culture geek

Publicités

3 réflexions sur “L’épreuve, tome 1 : Le labyrinthe

  1. Bonjour,

    Je vois que toi aussi, tu penses la même chose que moi à propos de Teresa 🙂 Je reconnais que c’est dommage d’avoir gâché cet univers de garçons en y incluant une fille (surtout aussi niaise que Teresa) mais je pense que sinon l’auteur se serait traiter de sexiste ou un truc dans ce genre-là….enfin de toute façon on dirait que ça a toujours été la norme et que quand il y a un garçon il faut forcément qu’il y ait une fille. Mais je trouve que l’auteur aurait pu prendre le risque ….Et pour la romance, il aurait clairement pu s’en passer aussi, comme tu le dis, ça n’avait rien à faire là et ça a presque plomber l’ambiance.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s