Doctor Who – Fugitif

CAM00079

Hollywood, 1926. Le Docteur est là pour observer un point fixe dans l’espace et le temps. Il embarque dans son aventure Emily Winter et Matthew Finnegan.

Mais il va altérer le futur de la Terre et la Proclamation des Ombres doit intervenir pour le juger.

Barre-de-séparation

Ma première impression sur ce volume a été pour le dessin que je trouve particulièrement moche.

CAM00078

Si vous arrivez à reconnaître Ten là, vous êtes très doués !

Sa caractérisation est également très étrange. J’ai bien souvent eu l’impression de retrouver plutôt Eleven et sa tendance à papillonner. J’ai gardé le souvenir d’un Ten moins foufou.

La première partie est un hommage aux premiers films tournés. Poursuites à vélo, chasse à l’homme, horloge qui s’effondre, … on retrouve tous les grands classiques.
Si j’ai bien apprécié ces moments, l’intervention de la Proclamation des Ombres entraîne un virage plus grave dans la deuxième partie et ce scénario m’a encore plus emballée.

J’ai beaucoup aimé les multiples références. A Charley Pollard, Jo Grant, … Et la Proclamation des Ombres salue le travail effectué par le Docteur contre Davros dans The Stolen Earth.

CAM00080

On retrouve également M. Finch, le leader des Krilittanes, rencontrés dans la saison 2 de la NuWho.
J’apprécie beaucoup quand les différents supports de Doctor Who s’imbriquent entre eux.

Une aventure à suivre, mais pour l’instant le scénario me plaît beaucoup.

Doctor Who – Fugitif
Tony Lee
French Eyes

99144440    ob_a755b0_bd-marjorie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s