Fantastic Four: Rise of the Silver Surfer

 18758585

Le mariage de Reed Richard et Susan Storm est gâché lorsqu’une avalanche de phénomènes climatiques se produisent sur Terre, causés par le Surfer d’Argent.

Pour le contrer, les Quatre Fantastiques vont devoir s’allier à leur plus grand ennemi : le Docteur Fatalis.

 18750975

Clap-board-and-Film-Reel-Vectors

Le Surfer d’Argent est donc censé être le gros méchant vu qu’il donne son nom au film. En réalité, son rôle n’est que de préparer le terrain à un plus gros méchant en créant des trous dans la Terre.
Pourquoi ? Comment ? Je n’en sais rien.
Mais autant l’avouer de suite, c’est le personnage le plus intéressant du film.

 18774783

Et en plus, il est gentil avec Susan parce qu’elle ressemble à sa chérie. Vu la tronche qu’il tire et si toute sa race lui ressemble, j’aurais été Susan, je l’aurais pas super bien pris.

Donc comme il ne s’agit pas du Surfer, le grand méchant est en réalité Galactus, qui arrive à 5 minutes de la fin du film sous la forme d’un gigantesque nuage.
Mais Galactus se fait péter la gueule par le Surfer en à peu près 10 secondes. J’ai à peu près compris pourquoi cette fois mais le comment reste toujours autant mystérieux.

Il nous reste donc Fatalis comme méchant.
A part qu’ici, il est censé être gentil. Autant dire qu’on n’y croit pas une seconde vu que sa mimique principale est de froncer les sourcils d’un air fourbe.
Quant à savoir pourquoi il est méchant c’est une autre histoire qui a sans doute été expliqué dans le précédent film, que je n’ai pas vu (ou alors, il m’est sorti de l’esprit…).

Du côté de nos héros, c’est assez pitoyable, vu que chacun se bat pour avoir le charisme le plus pourri.

Reed Richard dirige tout son petit monde à la baguette et les trois autres suivent bêtement, sans qu’on sache bien pourquoi.
Susan ne sert à rien, Ben encore moins et Johnny n’est là que pour sortir 2-3 blagues absolument pas drôles. A noter d’ailleurs que la Torche a écopé, suite à sa première confrontation d’avec le Surfer, de l’étrange capacité à intervertir ses pouvoirs avec les autres loustics. Pourquoi ? Je n’en sais rien. Et d’ailleurs sa capacité va disparaître aussi soudainement qu’elle est apparue.

Bref, vous l’aurez sans doute compris, je n’ai pas du tout aimé ce film dans lequel j’ai trouvé les acteurs extrêmement mauvais. Et on ne peut pas m’accuser de mauvaise foi, j’aime beaucoup Ioan Gruffudd et je trouve Chris Evans très bon en Captain America.

Pompon sur le gâteau, j’ai toujours pensé que quelqu’un qui fait du surf s’appelle un surfeur et non un surfer, mais si c’était la seule chose dérangeante dans ce film, j’aurais sans doute pu y survivre.

99144440

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s