Carnivàle 101 – Milfay

Carnivale

There’s more to you than just plantin’ and plowin, Huck. Samson.

Je ne pense pas que je ferai de billet sur chacun des épisodes car c’est essentiellement une question de ressenti.

555_1362325320

C’est extrêmement compliqué de mettre des mots sur cette série qui fascine dès le début. Elle prend bien le temps de nous présenter les personnages et en même temps elle sait nous instiller tout le mystère nécessaire pour intriguer, charmer, passionner.

D’entrée, l’atmosphère est là. On est embarqué dans ce désert, étouffant et sec, dans cette tempête qui semble interminable.
Avec cette échappatoire qui semble s’ouvrir pour Ben quand le cirque arrive et lui propose de l’emmener loin de là, de cette maison qui n’existe plus et de la tombe de sa mère.

rvvn6p

Il ne se passe finalement pas grand chose puisqu’entre voyage et représentation, on est surtout saisi par cette ambiance de Grande Dépression. Par cette image si particulière et qui rapproche tellement des personnages.

Seule la séance de cartes montre un peu qui est vraiment Ben et son pouvoir de guérison/résurrection.

En face de ce cirque si éclectique, on trouve le révérend Crowe, qui fait les mêmes rêves que Ben et qui lui aussi semble avoir un don, et Iris, sa sœur.

BloodRain

L’esthétique est splendide et le mot est bien faible. Toute la photographie est les décors sont extrêmement travaillés.
Je suis déjà sous le charme de Carnivàle.

1425268612

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s