Vus cette semaine – 27

Une rubrique qui me permet de faire un peu le point sur mes visionnages en cours.

Sans titre

Doctor Who Classic, Arc de la saison 3, The Savages

stevenTristesse et désespoir, c’est dans cet arc que mon Steven adoré s’en va. Au terme d’un arc se passant dans le futur, avec une civilisation très avancée se servant de l’énergie d’autres hommes pour prospérer, il va décider de rester sur cette planète, devenant leur conseiller.

C’était un personnage très simple et pourtant tellement attachant que j’ai vraiment été émue de son départ.

 Sans titre

Almost Royal, épisode 101, Los Angeles

Je me suis régalée devant cette petite série présentant Georgie et Poppy, deux aristocrates anglais qui décident de faire un voyage aux États Unis pour découvrir les vrais gens. C’est rapide et très fun.

timthumb

 Sans titre

Penny Dredful, épisode 108, Grand Guignol

Un dernier épisode en fanfare qui voit notre petit groupe partir à l’attaque. Vanessa ayant trouvé la cachette du Maître, elle conduit tout le monde jusqu’au théâtre où Malcolm tue aussi dans la foulée Mina.
On dit aussi au revoir à Brona qui se fait étouffer par Victor qui se décide enfin à créer une compagne à Caliban après un joli discours de celui ci. J’avais beaucoup de mal avec ce personnage et son monologue bien touchant l’a beaucoup racheté à mes yeux.
On en profite pour avoir la confirmation de ce que tout le monde avait deviné depuis l’épisode 2 (ou 3 grand max) : Ethan est bien un loup garou et son papounet voudrait bien qu’il rentre aux États Unis.

A part Dorian qui fait encore de la figuration, tous les personnages auront eu de bons moments. Notamment Vanessa, très touchante dans sa scène de fin avec le prêtre, qui semble enfin accepter sa différence.

J’ai fait un billet complet sur la saison 1, par ici.

Sans titre

Dominion, épisode 103, Broken places

Dominion c’est le genre de séries pas prise de tête mais qui va faire agréablement passer mon été.
Dans cet épisode on a en plus droit à un peu de baston et je trouve ça choupi. Et c’est très très intéressant de savoir que Michael protège des anges « neutres » dans Vega. Je reste par contre super sceptique sur Gabriel qui force vraiment le trait du méchant.

Le niveau politique continue à ne pas m’intéresser, c’est bien complexe toutes ces histoires pour prendre le pouvoir de la ville.

 Sans titre

The Leftovers, épisode 101, Pilot

A retrouver ici.

 Sans titre

Da Vinci’s demons, épisode 207, The Vault of Heaven

Encore un très bon épisode à épreuves où notre fine équipe montre toute sa classe. Si Leo est au top de sa forme, Riario, Zo et Nico ne sont pas en reste.
Pendant ce temps, en Italie … Si je me souviens bien, Carlo dézingue un méchant banquier florentin et couche avec Clarice pendant que Lucrezia arrive chez le fils d’un sultan pour lui faire croire que le Pape veut le rencontrer. Cette partie du plan est un peu obscure et je vois pas très bien où il va nous mener.

Da Vinci’s demons, épisode 208, The Fall from Heaven

Le plan de Lucrezia et son père me semble de plus en plus foireux puisque Bayezid se fait évidemment rembarrer violemment par le faux Sixtus. Ça nous donne quand même une jolie scène de baston avec le Mongol qui a sûrement un nom mais je ne m’en rappelle jamais.
Et Lorenzo, toujours enfermé chez les fous, monte un plan sans le savoir avec son ex copine qui a un regard de fouine qui est devenue la femme d’Alfonso.

Tout ça sans oublier bien sur notre quatuor infernal qui termine enfin son périple inca en récupérant une mignonnette statuette. Et pas de Livre !!

Da Vinci’s demons, épisode 209, The Enemies of Man

4750449Pauvre Leo, il ne s’attendait pas à retrouver Florence dans cet état à son retour. Le duc Federico a réussi à prendre la ville et c’est une vraie catastrophe. Heureusement, notre Leo va réussir à tout régler et même, avec l’aide de Maestro, à déchiffrer le message de sa mère.
Et super Nico monte encore en badasserie en défendant Vanessa.

C’est à peu près la seule bonne nouvelle de l’épisode parce qu’on assiste quand même à un enchaînement de catastrophes entre la mort de Maestro, le plan de Lorenzo qui part en cacahuète suite à la mort de Ferrante, le retour d’un Bayezid pas content auprès de Lucrezia, le sauvetage de Riario par les Ennemis de l’Homme et la trahison de Carlo qui appartient donc au mystérieux groupe du Labyrinthe.

Da Vinci’s demons, épisode 210, The Sins of Deadalus

da-vincis-demons-episode-210-nico-vanessa-sassD’abord, la révélation qui m’a le plus plu : Nico, niark niark niark, j’en étais sure qu’il y avait un truc avec lui mais de penser qu’il s’agit en fait de Machiavel, je trouve ça GÉANT. Bien joué ce qu’il a bidouillé avec Vanessa bien que je n’ai pas du tout compris pourquoi Clarisse a quitté la ville.

Le plan de Lucrezia me semble toujours aussi foireux puisqu’elle ne finit par sortir de prison que grâce à Leo. Par contre, l’arrivée de la flotte de Bayezid va entraîner une trêve entre tous les Italiens.
Riario m’a encore l’air d’être parti dans une aventure rocambolesque avec les gars du Labyrinthe/Ennemis de l’Homme qui sont en fait le même groupe.

Encore une saison qui finit en boulet de canon, mouhaha.

 Sans titre

J’ai aussi regardé le pilote de Flash et j’ai trouvé ça pas mal du tout. Il y a suffisamment de mystères mis en place pour nous promettre une bonne saison. Je suis plus sceptique sur le charisme des persos secondaires et les histoires amoureuses risquent de vite me prendre le chou mais j’en reparlerai lors de la diffusion de la première saison.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s