Blackpool

97204444_o

Ripley Holden est le patron du Lucky Star, un nouveau casino de Blackpool qu’il vient d’ouvrir en bord de mer. Et il programme déjà de bâtir un hôtel, s’il arrive à faire détruire l’immeuble qui le gène et obtenir le permis de construire indispensable à son opération.

Mais s’il a un groupe d’amis sympathiques, sa famille, elle, a plutôt tendance a vouloir l’éviter.
Natalie, sa femme, s’éclipse pour faire son bénévolat aux Samaritains
Shyanne, sa fille, abandonne la soirée pour partir à un rencard avec son nouveau petit ami Steve.

Steve

Oui, c’est bien Molesley avec des cheveux

Et Danny, son fils, se drogue dans les mêmes boites de nuit qu’il fréquente.

169875

S’il est pitoyable dans sa façon de vivre, de tromper sa femme, ce bonhomme exerce tout de même une réelle fascination sur son entourage et la simple évocation de son véritable nom réussit à faire trembler Steve.

Mais sa vie bien réglée va vite partir en cacahuète quand le blond décoloré auquel son fils vend de la drogue est retrouvé mort dans son casino, le lendemain de la soirée d’ouverture.

Une mort qui va entraîner l’arrivée du magnifique inspecteur Peter Carlysle, son accent écossais à couper au couteau, ses cheveux en pétard, son appétit débordant et son mignon petit adjoint Blythe.

bryan dick

Bryan Dick, bien plus mimi que quand il a joué dans Torchwood

Cette mini série est un ovni, c’est la première fois que je rencontre une comédie policière musicale.

C’est par moment absolument hilarant, les personnages ont des répliques qui déchirent.

Et c’est un magnifique défilé de chemises colorées, toutes du plus mauvais goût.

arton1218-ba103

David Morrissey est époustouflant en Ripley Holden, macho, raciste et homophobe, et pour lequel j’ai pourtant éprouvé de plus en plus de compassion au fur et à mesure de l’avancée de la série. J’aime particulièrement bien cet acteur et il fonctionne très bien avec David Tennant, toujours aussi choupinou, mais tellement tête à claques par moment, complètement aveuglé par ses sentiments.

L’ensemble des acteurs est d’ailleurs très bon et ce sont eux qui tiennent cette mini série.

tumblr_mzw0rhvV6m1skyln0o1_1280

David Bradley qu’on retrouve partout incarne ici Hallworth, pilier de la ligue anti jeu

C’est un très bon moment de télévision, amusant et distrayant, vraiment très agréable à voir.
Et qui me permet de boucler ma cinquième série du Challenge 2014.

 1425268612   10364124_10203888392041236_906189964937472227_n

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s