Vus cette semaine – 24

Une rubrique qui me permet de faire un peu le point sur mes visionnages en cours.

J’ai repris du poil de la bête cette semaine. D’un autre côté, il était difficile de faire pire que la précédente.

Sans titre

Revolution, épisode 117, The Longest Day

On arrive à un moment de la série où on commence vraiment à détester certains personnages alors que d’autres se rattrapent bien.
J’apprécie de plus en plus Charlie et Nora. En revanche, Miles et Judith sont absolument détestables.
Reste Monroe pour lequel j’ai eu toujours eu beaucoup d’affection. J’ai vraiment cru que le petit discours que lui faisait Jeremy allait fonctionner. Mais non, il a préféré tuer son dernier ami et continuer à vivre dans la crainte, ça doit être dur pour lui d’être dans une paranoïa permanente.

Revolution, épisode 118, Clue

J’ai bon espoir d’enfin voir tout le monde se retrouver dans le Colorado, ça va faire du bien de n’avoir qu’un seul groupe à suivre. Tous nos personnages ont donc convergé devant la fameuse Tour, qui, pour l’instant, ne veut pas s’ouvrir (et on se demande bien ce qu’on va y trouver dedans).

Revolution, épisode 119, Children of Men

Jason et son père restent coincés à l’extérieur de la Tour et tentent de retourner les hommes de Monroe contre lui.
Pendant ce temps, à l’intérieur, le mystère de l’ascenseur est enfin expliqué avec Charlie, Aaron et Judith qui rencontre Grace et les habitants de l’étage 11, qui eux protègent l’étage 12. Pour l’instant, on ignore ce qu’il y a dans cet étage à part que c’est très dangereux et que personne ne peut s’en approcher.
Miles et Monroe se retrouvent de nouveau face à face, ce qui promet un affrontement pour le dernier épisode.
Quant à Nora et Randall, je les ai perdus dans la baston gigantesque à coups d’armes surpuissantes dans les couloirs.
Après avoir mangé une première partie de saison assez soporifique, on a une montée en puissance dans la deuxième assez impressionnante. Le background de la série s’étoffe et toute la mythologie autour de l’électricité est très intéressante.

 Sans titre

Person of Interest, épisode 308, Endgame

Un épisode entier à ne pas respirer, à me demander ce qu’il aller se passer dans les 30 secondes suivantes …
Un affrontement au sommet entre HR et les Russes, le tout orchestré par Carter et une toute petite intervention bien maligne d’Elias.
La guerre est vraiment déclarée, Reese va devoir faire attention à lui désormais !
J’ai vraiment tremblé tout le long de cet épisode, je ne sens pas Carter s’en sortir, le coup de fil à son fils, les flashbacks dans son passé alors qu’on n’y avait jamais eu droit, ça m’a vraiment maintenue en haleine.

 Sans titre

Doctor Who Classic, Arc 6 de la saison 3, The Ark

Le Doctor, Steven et Dodo atterrissent sur un vaisseau spatial qui transporte des humains, des animaux et des Monoïds ayant fui la Terre au bord de la destruction pour partir s’installer sur une autre planète. Mais Dodo amène un rhume avec elle, une maladie qui n’existe plus dans le futur et qui est mortelle.
J’ai vraiment aimé cet épisode avec deux parties distinctes qui présentent les conséquences des actions dans le futur.
Mon seul bémol vient de Dodo qui m’a l’air un peu horripilante pour l’instant.

 Sans titre

Grimm, épisode 317, Synchronicity

179843719L’essentiel de l’action se déroule avec Adalind et son bébé, qui arrivent à atteindre un avion en Suisse pour échapper au Verrat, grâce à Meisner et à la mère de Nick (et enfin de chouettes combats !).
C’est l’occasion de voir enfin d’un peu plus près les plans du prince Viktor. Et surtout de voir Kelly et Adalind débarquer par surprise chez Nick, avant que la mère et le bébé s’enfuient chez le Capitaine.

Splendide ! Enfin un épisode qui fait avancer à grands pas l’intrigue royale. Sacha Roiz est tout mignon avec le bébé dans les bras et j’espère bien que Meisner reviendra dans l’histoire. J’ai eu un instant peur qu’il meure mais j’avais déjà eu ma dose avec Sebastien dans l’épisode précédent.

Grimm, épisode 318, The Law of Sacrifice

317-Adalind_hands_the_baby_to_RenardLe Verrat active son réseau à Portland pour retrouver Adalind, qui réussit à s’échapper avec le bébé, le Capitaine, Nick et Kelly pour s’installer chez Monroe et Rosalee.

Et le Prince est à Portland, je suis joie et bonheur de voir Alexis Denisoff prendre enfin un peu de l’importance.
Tout cet épisode basé sur le bébé et son importance était très chouette et le désespoir d’Adalind vraiment touchant.

Sans titre

Penny Dreadful, épisode 105, Closer Than Sisters

Un épisode tout en flashbacks pour nous expliquer pourquoi Vanessa aide Sir Malcolm et pourquoi ces deux personnages ne s’aiment pas.
On va donc retourner dans le passé pour voir Vanessa et Mina grandir sous nos yeux, et passer de petites filles à jeunes femmes.
Voir la nuit où Vanessa a basculé.
On comprend enfin mieux les relations entre les personnages, et surtout, tout ce qui a été sous entendu depuis le début de la saison.
On fait aussi la connaissance de Peter, le fils de Sir Malcolm, mort en Afrique. Un splendide épisode, tout en atmosphère. L’intrigue principale n’a pas avancé d’un cheveu et pourtant, j’ai eu l’impression d’en apprendre énormément.

 Sans titre

Da Vinci’s demons, épisode 201, The blood of man

On avait laissé Lorenzo et Leo en fâcheuse posture à la fin de la saison 1. On les retrouve exactement au même endroit pour démarrer cet épisode.
Ils vont réussir à s’enfuir à travers les égouts et Leo va sauver la vie de Lorenzo en inventant la transfusion sanguine.
Mais il s’éloigne ainsi de sa quête du Livre des Feuilles et ses amis risquent fort d’en pâtir puisque Riario s’est lancé à leur poursuite.

Une très bonne reprise, avec des intrigues partant dans tous les sens. Si j’arrive à suivre à peu près ce qui se passe à Florence, j’ai parfois un peu plus de mal avec Rome.

Da Vinci’s demons, épisode 202, The Blood of Brothers

C’est tout de même étrange cette fascination de Riario pour Nico. Je trouve ça vraiment bizarre. Et la volonté de Zo de le retrouver au bout du monde est très touchante.
La rébellion des Piazi est achevée et Leo quitte Florence avec Amerigo Vespucci. Je ne pense pas qu’on va pour autant laisser Florence de côté vu l’entrée en jeu assez impressionnante de Ferrante, roi de Naples, et de son fils Alfonso, duc de Calabre.

Da Vinci’s demons, épisode 203, The voyage of the damned

duc de calabre Et voilà notre brave Leo qui a réussi à piquer un bateau, à Alfonso lui même, le fripon ! Le tout en inventant le sous marin, c’est malin.
On en profite pour apprendre que le père de Lucrecia, le frère jumeau du Pape est en réalité le vrai Sixtus et que l’autre est un imposteur, ça complique un peu l’affaire là.
Et puisqu’on est dans les affaires familiales, voilà que l’oncle caché de Lorenzo débarque à Florence. Mais je ne le sens pas celui là ….
Alfonso est vraiment classe, j’aime beaucoup ce gars et ses deux épées pour se battre. Il a un petit air de Slade dans Arrow, c’est chouette.

 Sans titre

Sanctuary, épisodes 319 – 320 – 401 – 402

edge

Sans titre

Le Visiteur du Futur, épisodes 301 – 302 – 303 – 304 – 305 – 306 – 307 – 308 – 309 – 310 – 401 – 402 – 403 – 404 – 405 – 406 – 407 – 408 – 409 – 410

4439079     4685557

10285046_712408458815765_292111766191286918_o

Publicités

6 réflexions sur “Vus cette semaine – 24

  1. non vraiment tout un post souvenir greve coeur…
    person of interest…penny dreadful et da vinci….nooon rendez les nous !…quand je pense que criminal mind beyond truc existe encore….nooon….

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s