Vus cette semaine – 23

Et bien là, j’ai jamais fait aussi léger, je ne vois pas vraiment ce qu’il s’est passé mais je n’ai vraiment rien regardé cette semaine …

Sans titre

Grimm, épisode 315, Once we were Gods

315_Interrogation_1Très très bon épisode !
Du côté de l’Autriche d’abord. Le pauvre Sebastien est démasqué et se fait torturer pour révéler où se trouvent Adalind et son bébé. C’est enfin l’occasion de donner un peu de profondeur à Meisner, qui montre un peu les raisons de son implication dans cette histoire.
Et puis à Portland, l’affaire de la momie va permettre de faire revenir Alexander, du Conseil Wesen. Et de montrer une très jolie scène de fin.
Mon seul regret vient finalement de Wu, qui n’en saura finalement pas plus sur cette histoire.

Grimm, épisode 316, The Show must go on

J’ai été grandement triste de dire au revoir à Sebastien, assassiné au bord de la route par le Prince Viktor mais avec tout de même la satisfaction du devoir accompli, ayant réussi à faciliter la fuite de Meisner, Adalind et le bébé.

 Sans titre

Doctor Who Classic, Arc 5 de la saison 3, The Massacre of St Bartholomew’s Eve

Le Docteur et Steven débarquent en France, quelques jours seulement avant le massacre de la Saint Barthélémy. Pendant que le Docteur disparaît pour aller rencontrer un savant, Steven devient ami avec un groupe de Huguenots.
La disparition du Docteur pour une raison inexpliquée pendant la majorité de l’intrigue mise à part, l’histoire est plutôt bonne et assez fidèle.
On retrouve une nouvelle fois un Docteur refusant de changer le cours de l’Histoire, au grand désarroi de Steven qui envisage de le quitter, ce qui va rendre le Docteur très mélancolique pendant un instant, se remémorant tous ses compagnons qui sont partis. C’est finalement une jeune fille qui va venir se joindre au petit groupe, Dodo Chaplet.

Sans titre

Penny Dreadful, épisode 104, Demimonde

Si je peux comprendre les personnes qui n’accrochent pas à cette série, je suis pour ma part tout à fait conquise. Il y a une véritable ambiance qui se pose, des personnages qui bougent, lentement, comme hypnotiques. J’aime regarder l’histoire se développer, à son rythme, comme il lui plaît.
Tout le monde se regroupe peu à peu, les personnages apprennent à se connaître et se découvrir.
C’est vraiment très envoûtant.

Sans titre

Game of Thrones, épisode 408, The Mountain and the Viper

Par ici

Sans titre

Sanctuary, épisodes 317 et 318

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s