ASPIC Détectives de l’Etrange – Tome 1 : La naine aux ectoplasmes

url2

De la plus célèbre médium que consultait le tout-Paris ne reste aujourd’hui que deux globes oculaires sanguinolents parmi les débris de poupées de porcelaines jonchant le sol…
Ne se croirait-on pas dans un feuilleton à deux sous dont la population raffole… ? Pour Auguste Dupin, fin limier et scientifique pointilleux, l’explication est logique, il suffit de la trouver. C’est sans compter sur son extravagante assistante, Flora Vernet qui, récemment diplômée de Polytechnique, voudrait bien voler de ses propres ailes.
Une femme diplômée, voyez-vous ça… La futilité féminine reprendra bientôt le dessus, Dupin en est certain. Flora est têtue, ambitieuse et audacieuse. N’en déplaise au rigoriste « enquêteur-phénoménologue », il devra compter avec son imaginative assistante pour faire toute la lumière sur cette cruelle affaire !

Barre-de-séparation

Auguste Dupin est un détective privé phénoménologique auquel la police fait appel lorsqu’un mystère dépasse la compréhension logique. C’est ainsi que l’inspecteur Nimber demande son secours lorsque Kathy Wuthering, une voyante naine anglaise, disparaît, ne laissant derrière elle que ses yeux.

Lorsque Flora Vernet, qui vient de sortir major de Polytechnique, s’installe chez lui en tant qu’assistante, il refuse de la prendre au sérieux, ce n’est qu’une faible femme après tout.
Et pourtant, débrouillarde et ingénieuse, celle-ci va se trouver un allié en la personne de Hugo Beyle, un étrange petit homme à la recherche de sa montre à gousset.

Encore une aventure de Thierry Gloris que j’ai eu le plaisir de rencontrer au festival d’Angoulême il y a 3 ans. Son scénario est très bon et ses personnages extrêmement attachants.

Chaque duo mène sa propre enquête, oscillant entre occultisme et fantastique, naviguant au milieu des fantômes et des spectres, avant de se rendre compte que ces deux histoires pourraient être bien plus mêlées qu’elles ne le paraissaient au départ.

Les dessins et les couleurs sont splendides, le Paris de la fin du XIXème siècle est parfaitement retrouvé puisqu’on peut même croiser des ouvriers construisant le métropolitain. On baigne dans une ambiance mystérieuse tout le long de ce tome. Un vrai régal.

ASPIC Détectives de l’Etrange – La Naine aux ectoplasmes
Thierry Gloris / Jacques Lamontagne
Editions Quadrants

1425268612

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s